Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

l'info en continu

RDC : les femmes du FCC soutiennent Thambwe Mwamba contre la sénatrice Goya Bijoux

Dans une déclaration publiée dimanche 03 mai 2020, en rapport avec les échanges verbaux houleux qui se sont déroulés au Sénat entre Alexis Thambwe Mwamba et Bijoux Goya, les femmes du Front Commun pour le Congo (FCC) ont pris fait et cause pour Alexis Thambwe Mwamba contre la sénatrice Goya Kitenge Bijoux.

- Publicité-

En effet, dans leur déclaration dont une copie est parvenue à Politico.cd, ces femmes condamnent les « paroles insultantes » de la sénatrice à l’égard du président de la chambre haute du parlement.

“Les femmes du FCC constatent que l’honorable sénatrice Bijoux Goya a, au cours de cette plénière, pris la parole sans autorisation préalable et s’est livrée à une escalade verbale injurieuse à l’endroit de l’honorable président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba”, disent-elles dans leur déclaration.

Elles affirment regretter, que lors de sa sortie médiatique, la sénatrice Goya Kitenge Bijoux a poursuivi son entreprise en traitant de pervers le président du Sénat.

Ces femmes du FCC ont rappelé que la sénatrice n’a pas agi en tant que femme, mais plutôt comme parlementaire et politique.

D’où, en cas de réaction, il ne faut pas transformer son geste en combat féministe.

« La sénatrice Bijoux Goya n’est pas à son premier forfait du genre. Il n’y a donc pas lieu de crier à la victimisation féministe », indiquent ces femmes du FCC.

Quant à ce, l’Association des femmes du Front Commun pour le Congo réitère son soutien à Alexis Thambwe Mwamba.

“Les femmes du FCC prônent le respect des valeurs telles que l’honnêteté, la discipline, la loyauté et la moralité politique ; les femmes du FCC réitèrent leur soutien à l’honorable Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba’, concluent-elles.

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Elles sont autant perverses que la personne de Thambwe Mwamba. Il y a 7 plaintes qui seront portées au Parquet ce lundi. Le FCC est un conglomérat des gens inutiles et corrompus, dixit Mzee.

Comments are closed.

EN CONTINU

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...

UDPS-UNC: le divorce est irréversible avec le procès de 100 jours (Roger Lumbala)

Le président national du RCDN, Roger Lumbala wa Tshitenga, affirme que le divorce entre l'UNC et l'UDPS est irréversible avec le procès...