l'info en continu

RDC : Julien Paluku et le FPI veulent accompagner les entreprises affectées par le COVID-19

- Publicité-

Le ministre national de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, a réuni le conseil d’administration du Fonds pour la promotion de l’industrie (FPI), mardi 28 avril 2020 à Kinshasa, en vue de soutenir l’économie de la RDC, perturbée par la pandémie de. Coronavirus.

« Nous avons tenu une réunion avec le conseil d’administration du FPI, la direction générale, pour exécuter une des mesures du président de la République telles que nous répercutées par le Premier ministre qui demande à ce que le FPI puisse accompagner les entreprises qui sont affectées par la crise de la pandémie de manière à les soutenir pour que les chocs subis ne puissent pas affecter notre économie qui est, comme toutes les autres économies africaines, extraverties. Et le Fonds pour la promotion de l’industrie avait été créée pour réduire la dépendance vis-à-vis de l’ extérieur », a indiqué Julien Paluku au sortir de la réunion.
« Voilà pourquoi, nous avons échangé autour de la politique à mettre en place pour devoir soutenir les entreprises congolaise. Et là, nous avons donné des orientations pour que le conseil d’administration se réunisse le plus rapidement possible de façon à pouvoir définir une enveloppe globale qui sera décaissée pour devoir accompagner ces entreprises mais également pour que la direction générale puisse faire un séquençage de cette enveloppe, de manière à soutenir le plus grand nombre d’entreprises puisque là, il s’agira non pas d’entreprises qui commences mais d’entreprises qui existent déjà et qui ont des difficultés de fonctionner à la suite du COVID-19 », a expliqué le ministre de l’industrie.

- Publicité-

Et d’ajouter ;

« Nous attendons très rapidement que le conseil se réunisse et que la mise en œuvre soit faite mais aussi que les entreprises commencent déjà à envoyer leurs projets dans tous les secteurs, dont ceux prioritaires qui ont aussi été définis, agro-alimentaires, pharmaceutiques, logistiques et tous les autres secteurs de commercialisation qui intéressent l’économie congolaise ».

Merveilles Kiro

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU