l'info en continu

Covid-19: Plus de deux cents citoyens de la RDC arrêtés à Lunda Norte en Angola

- Publicité-

Deux cent dix citoyens de la République Démocratique du Congo (RDC) ont été arrêtés et conduits, lundi 27 avril, au Centre de détention pour étrangers de Lunda Norte pour tentative de violation de la frontière, rapporte l’agence angolaise de presse.

Le délégué provincial de l’Intérieur à Lunda Norte, Alfredi Quintino « Nilo », a annoncé cela mardi 28 avril dernier, lors de la réunion de la Commission multisectorielle de riposte au Covid-19.

- Publicité-

Selon le responsable, la majorité des personnes détenues ont été trouvées dans les zones d’exploration de diamants.

A cet effet, le délégué provincial a affirmé que ces hommes violaient les frontières la nuit, empruntant des sentiers, « fiotes » (routes d’accès difficiles et sans la présence des agents des organes de défense et sécurité) pour s’installer dans les zones d’exploration de diamants.

« Ces citoyens congolais sont toujours gardés dans le centre, parce que les autorités congolaises ne sont pas d’accord de leur retour, mais les négociations sont en cours pour leur rapatriement », a expliqué le responsable.

Des sources de la société civile à Kamako au Kasaï révèlent que mardi 28 avril, 210 Congolais ont été expulsés d’Angola.

À cause de la fermeture de la frontière, ils sont rentrés sur le territoire congolais par la ferme de Kamatungulu, située sur la bande frontalière.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU