l'info en continu

Crise à l’UDPS-Wakwenda à Kabuya, Kabund et Kazadi : « Quand vous violez les textes, vous dispersez les membres »

- Publicité-

Le président de la Convention démocratique du parti (CDP), Victor Wakwenda, suspendu récemment par le président intérimaire de l’UDPS, Augustin Kabuya, est revenu sur la crise actuelle au sein du parti présidentiel.

« Deux blocs se sont formés au sein de l’UDPS depuis l’accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême. Jean-Marc Kabund (président a.i.) et Augustin Kabuya (secrétaire général) sont contestés, notamment, par Péter Kazadi et Jacquemain Shabani. Ceux-ci pensent que ces personnes à l’exécutif du parti sont hors des textes et hors-délai », a affirmé Victor Wakwenda sur Top Congo FM.

- Publicité-

À son avis, c’est la raison pour laquelle, contrairement à ce qu’a affirmé Augustin Kabuya, le Chef de l’État, dimanche 26 avril 2020, « les a appelés pour les remettre en ordre ».

 » Il leur a dit que vous avez désorganisé le parti, allez vous réunir avec les autres et réorganisez le parti », a-t-il rapporté.

Pour ce, Victor Wakwenda lance un appel aux 3 K (Kabund-Kabuya-Kazadi) à retourner à la légalité en respectant les textes.

« Il faut retourner aux textes qui régissent l’UDPS », a exhorté le président de la Convention démocratique du parti (CDP) sur TOP CONGO FM.

Il estime, par ailleurs, que  » ces textes résument toutes les valeurs que l’UDPS défend depuis sa longue lutte ».

L’ancien président du CDP, qui conteste sa destitution par JM Kabund, dit être convaincu que  » c’est autour de ces valeurs que se forgent l’unité; il faut rentrer à la légalité, c’est-à-dire au respect des textes pour que l’union se forge ».

 » Quand vous violez les textes, vous dispersez les membres. Ce qui se passe au sein de l’UDPS n’est rien d’autre qu’une crise de leadership. Il faut réunir les différentes parties », a-t-il recommandé.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU