samedi, août 15, 2020
DRC
9,605
Personnes infectées
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
855
Personnes en soins
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
8,512
Personnes guéries
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
238
Personnes mortes
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
publicité

l'info en continu

Le docteur et chercheur congolais Jérôme Munyangi annoncé à Kinshasa ce dimanche 26 avril

- Publicité-

Le chercheur congolais, Dr Jérôme Munyangi, arrive à Kinshasa sauf imprévu ce dimanche 26 avril 2020.

Il l’a annoncé, samedi 25 avril 2020, dans une interview au journaliste congolais Marius Munga.

- Publicité-

Docteur Jérôme Munyangi est à à la base de la rédaction du protocole qui a conduit à la fabrication du Covid-organics, remède miracle du gouvernement malgache pour la prévention et le traitement du Coronavirus.

« …Je suis l’auteur de la proposition du protocole sur tous les gouvernements africains du Covid Artémisia », a-t-il révélé.

« Suite à sa conversation téléphonique avec son homologue malgache Andry Rajoelina, le président Félix Tshisekedi nous a contacté.
J’ai répondu favorablement a son appel après discussion avec les autorités de mon pays. J’attends impatiemment mon vol. J’ai déjà obtenu mon laisser-passer tenant lieu de passeport, parce que je n’avais plus de passeport. C’est notre ambassade à Paris qui me l’a délivré. Le président de la République veut me voir à Kinshasa le plus tôt possible. Ça peut être demain ou après demain », a-t-il indiqué à Marius Munga.

Toutefois, Jérôme Munyangi demande aux autorités congolaises de garantir sa sécurité lors de son retour au pays.

Pour la petite histoire, Dr Jérôme Munyangi a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Kinshasa.

Après son Master à l’université Paris Diderot et un autre à l’iniversité d’Otawa, il est recruté en 2011 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme chercheur sur les maladies tropicales négligées.

Depuis 6 ans, il travaille sur un traitement alternatif contre le paludisme à base de l’Artemisia, une plante tropicale qu’on retrouve aussi en RDC et déjà commercialisée à l’Est du pays pour ses vertus médicinales.

Qu’est-ce le Covid-Organics ?

« Il est produit à partir de la plante d’artémisia – la source d’une molécule utilisée dans le traitement contre le paludisme – et d’autres plantes malgaches. Il est commercialisé en bouteille et en tisane après avoir été testé sur moins de 20 personnes pendant trois semaines », a déclaré à la BBC le chef de cabinet du président Lova Hasinirina Ranoromaro.

« Des tests ont été effectués, deux personnes ont maintenant été guéries par ce traitement », a déclaré le président Rajoelina lundi 20 avril 2020, lors du lancement de Covid-Organics.

« Cette tisane donne des résultats en sept jours », a assuré le président malgache.

Andry Rajoelina a également exhorté les populations à l’utiliser à titre préventif.

« Les écoliers devraient en boire… petit à petit tout au long de la journée », a-t-il recommandé aux diplomates et aux dignitaires réunis pour le lancement.

Malgré un lancement en grandes pompes, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme qu’il n’existe aucune preuve scientifique que le remède de Madagascar contre le COVID-19 soit efficace.

L’Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM) a également mis en doute l’efficacité du remède conçu par l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA).

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Bonjour, 

    Je suis vraiment très content de voir que notre gouvernement est sur le point de faire un grand geste pour l’Afrique avec le médecin qui a étudié les bien fait de l’artemesia.

    Par contre il faut savoir que même si ce remède est trouvé pour le covid19 cela ne va pas terminer la malaria et autres maladies au Congo! En effet à cause d’un manque d’hygiène, notamment sur le recyclage de l’eau usé et un traitement des fosses septiques conforme, nous aurons toujours des maladies encore et toujours plus mutant! 

    Je trouve très regrettable que l’ensemble des gouvernements africains ne puissent pas faire confiance aux ressortissants africains ayant étudié à l’étranger qui veulent apporter leurs compétences au service des nations de leurs pays d’origine.

     En effet récemment je me suis retrouvé dans le même cas que le chercheur médecin que vous avez eu en ligne sur votre chaîne télévisée. 

    Je suis diplômé dans les installations sanitaire et thermique. Depuis quelques années je mets au point une stratégie pour le traitement des eaux ainsi que le recyclage des eaux usées dans tout le pays au Congo.

     Après avoir fait plusieurs expertises d’étude sur le terrain, j’ai enfin réussis à avoir une installation qui pourrait convenir à tout le monde jusqu’à la personne la plus défavorisée du pays. Pour que chaque ménage puisse être autonome en eau et pouvoir recycler lui-même les eaux usé de son domicile. Ce projet qui a été étudié pour être appliqué à très grande échelle et permet d’avoir des installations qui fonctionnent sans électricité mais à 100 % solaire et éolien. 

    Je me suis donc rendu en 2018 pour proposer ce projet au Congo et au Rwanda puis au Burundi. Le seul pays qui a pu répondre à ma demande et le Burundi. C’est donc malgré moi que j’ai fait une installation qui fonctionne aujourd’hui dans la ville de Ngozi et d’autres projets à venir toujours au Burundi, alors que j’aurais aimé développer et partager mes connaissances avec mes frères congolais.

    Tant que les esprits ne vont pas changer, nous allons passer à côté de beaucoup de choses a cause d’un manque de considération. 

    Bien cordialement 

    Mr TRATSAERT Prudent

Comments are closed.

EN CONTINU

Malgré les petits incidents, les travaux de la 10ème session permanente mixte Défense et Sécurité RDC-Zambie clôturés

Les travaux de la 10ème session permanente mixte Défense et Sécurité RDC-Zambie ont été clôturés jeudi soir au Pullman Grand Karavia de...

Urgent: Décès de Constant BUBU LENGA, président provincial de la FEC/Ituri

Le président provincial de la FEC, Fédération des Entreprises du Congo, section de l'Ituri est décédé ce vendredi 14 août 2020.

Programme « EXCELLENTIA » : Denise Nyakeru Tshisekedi défie les élèves finalistes à obtenir au moins 85% pour être éligibles aux bourses d’études

La Première Dame de la République Denise Nyakeru Tshisekedi a effectué, du jeudi 13 au vendredi 14 Août 2020, une tournée dans...

Suite au conflit et Covid-19, 4 sur 10 des 100 millions de personnes en RDC sont en situation d’insécurité alimentaire (PAM)

Le Programme Alimentaire Mondial indique dans un rapport parvenu à Politico.cd, ce vendredi 14 août, que le conflit et la pandémie du...

Nord-Kivu : « Privilégier les chants qui ne permettent pas d’ouvrir grandement la bouche » (message aux églises)

C'est dans un communiqué officiel du Ministère provincial de la Santé du Nord-Kivu, dont une copie est parvenue à politico.cd ce vendredi...