Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

RDC: Jean-Pierre Bemba interdit aux élus du MLC des initiatives parlementaires individuelles

Le président national du Mouvement de libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba, a rappelé à l’ordre les députés nationaux et provinciaux de son parti, après avoir remarqué leurs initiatives parlementaires qui ne relèvent pas d’une certaine cohérence politique.

« Il me paraît opportun de rappeler que les élus du MLC, députés nationaux, députés provinciaux et sénateurs représentent le peuple dans leurs assemblées respectives, malgré le caractère chaotique de dernières élections et sont détenteurs des mandats du parti« , rappelle Jean-Pierre Bemba à ses députés, dans un communiqué.

«  Dans le but de maintenir la discipline et de garantir la cohérence de la ligne politique du parti, toute initiative parlementaire des élus MLC dans les assemblées délibérantes doit être définie comme une cause commune. Par conséquent, il est impérieux qu’elle soit au préalable concertée au sein du groupe parlementaire « , recadre-t-il.

Pour conclure, Jean-Pierre Bemba avertit ses membres que « toute initiative parlementaire, non concertée au sein du groupe parlementaire, n’engage que son auteur. Le groupe parlementaire comme le parti ne seront nullement comptables des conséquences politiques des initiatives individuelles ».

À la Une de l’actualité politique congolaise, figure cet ultimatum du député national du MLC Jean-Jacques Mamba lancé au président a.i de l’UDPS et premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund A Kabund, l’appelant à démissionner après avoir jeté du discrédit, selon lui, sur l’Assemblée nationale, dans le dossier de 7 millions de dollars pour l’organisation du Congrès.

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Mamba continue à rêver débout. L’assemblée nationale n’est pas le MLC de Jean Pierre Mbemba. Il se prend pour qui pour exiger la démission de Jean Marc Kabund ? Un aventurier. Maintenant son chef l’a appelé à l’ordre. Jean Marc Kabund a exprimé son opinion en-dehors de l’assemblée nationale. Pourquoi Mamba doit en faire son problème privé ? Médiocre.

  2. Qui sait aujourd’hui ce que fait le Mlc ? Depuis que son chef inamovible a été empêché d’être candidat aux élections présidentielles, nous assistons à une sorte de léthargie du mouvement. Ce qui explique les initiatives des jeunes turcs du parti notamment l’action de JJ Mamba, le dynamisme fait désormais défaut au Mlc. Ressaisissez-vous dirigeants de ce parti !

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...