lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Dossier Ogefrem: le député Claudel Lubaya appelle Patient Sayiba à faire face à la justice

- Publicité-

Dans une déclaration publiée lundi 20 avril 2020, le député national élu de Kananga, Claudel Lubaya, encourage le DG de l’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM), Patient Sayiba, à se présenter devant les magistrats.

” Le DG de l’OGEFREM qui, visiblement dans son intime conviction, ne se reproche de rien[…], multiplie curieusement des manoeuvres dilatoires pour se soustraire à la justice en déclinant deux mandats lui adressés “, relève-t-il dans sa déclaration.

- Publicité-

Le député national Claudel Lubaya fait remarque, en outre, qu’en refusant de se rendre à la justice, Patient Sayiba Tambwe s’expose à l’aggravation de sa situation.

Cette posture du DG de l’Ogefrem accroît la conviction d’un possible détournement de fonds, selon le dossier.

” Son refus téméraire de répondre aux convocations du juge aggrave sa situation et renforce la suspicion sur le détournement présumé de près de 7 millions de dollars américains “, a-t-il relevé.

Les avocats du DG de l’OGEFREM persistent et signent que leur « client n’a jamais refusé de se présenter devant la justice ».

Dans leur point de presse, samedi 18 avril 2020 à Kinshasa, ils avaient déclaré que
« Patient Sayiba Tambwe est en liberté totale et observe les mesures de confinement arrêtées par les hautes autorités du pays ».

En même temps, ils ont soutenu qu’il est « prêt à se présenter en homme libre et jouissant de la présomption d’innocence devant le magistrat instructeur du dossier en cause dès lors qu’il recevra une invitation en bonne et due forme ».

Le Parquet près la Cour de cassation a émis un mandat d’amener à l’encontre du DG de l’OGEFREM, il y a peu, pour détournement de fonds publics.

Ces avocats-conseils ont affirmé que Patient Sayiba n’a jamais reçu deux mandats comme semblent l’alléguer certaines personnes.

« Il n’avait reçu qu’une seule invitation et il n’a pas répondu parce que le Parquet général près la cour de Cassation n’était pas accessible pour des raisons de travaux de réhabilitation », avait déclaré Dieudonné Kaluba Dibwa, avocat près la Cour de cassation, qui a lu la mise au point devant la presse. samedi au siège de l’OGEFREM.

Selon les avocats-conseils, le 3 avril et le 14 avril, le DG Patient Sayiba et l’un de ses conseils ont adressé deux correspondances à l’Avocat général près la Cour de cassation, pour dénoncer l’acharnement dont le DG faisait l’objet et solliciter une autre invitation qui tienne compte du fait que la commune de la Gombe est sous confinement.

« Jusqu’à ce jour, aucune suite n’a été réservée à ces deux correspondances, » ont ils affirmé.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU