Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

Kinshasa : Vital Kamerhe déjà sous instruction au Parquet général près la Cour d’Appel de Matete

Habillés en rouge et blanc avec des drapeaux flanqués de l’effigie de leur parti, plusieurs militants sont déjà au Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete qui, malgré son nom, est situé sur le boulevard Lumumba au niveau de la 4e Rue à Limete/Résidentiel.

Beaucoup ont bravé les règles de quarantaine et de distanciation sociale annoncées par les autorités de la ville pour assister à cet événement historique en RDC: un Directeur de cabinet du Chef de l’État qui répond à une convocation du Parquet sur des soupçons de corruption et de détournement des deniers publics.

Vers 12h00, la température monte sur place. Plusieurs militants de l’UNC sont venus s’y ajouter.

Enfin, vers 13h00, le cortège du Directeur de cabinet du Chef est arrivé avec une Jeep de la police nationale et d’autres véhicules des avocats-conseils et des hautd cadres de l’UNC.
Lui-même, Kamerhe, a pris place dans une Jeep Mercedes noire blindée.

La police assiste impuissante à cet attroupement autour du cortège.

Plusieurs gestes barrières et les règles de distanciation sociale ne sont pas respectées.

Enfin, Vital Kamerhe peut faire face à la justice.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. C’est très grave cet attroupement des gens de l’Unc. C’est de l’irresponsabilité de leurs leaders et l’inconscience des kinois en allant contre les règles établies dans la lutte contre Covid-19. Tous ces UNCs présents à cet endroit là sont des meurtriers en ce qu’ils veulent la propagation du Coronavirus à grande échelle à Kin et au Congo. Il faut les arrêter et les déferer devant la justice. La police doit être ferme sur ça.

  2. Est-ce, il y al’autorité dans ce pays ? Un fonctionnaire de la présidence de la république , invité à se présenter à la justice , se fait accompagné d’un cortège des militants de son organisation politique ; ceux-ci bravent même les règlements relatifs à la propagation du coronavirus au vue de la police nationale !! Incroyable mais vrai……….!!!!!!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...