Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min

l'info en continu

« Prof. Gabriel Banza Malale : « En RDC, l’État n’est pas gouverné »

La dernière incursion des miliciens Bakata-Katanga dans plusieurs entités de la RDC dans sa partie Sud, et les incidents qui s’en sont suivis, continuent à défrayer la chronique.
Faisant sa lecture de ces événements, le Professeur Gabriel Banza Malale dénonce le fait que « l’État n’est pas gouverné ».

- Publicité-

« _On a assassiné crapuleusement le souverain primaire du Katanga, et plusieurs jours après, les faits ne sont toujours pas élucidés. Dans la population, tout le monde spécule. C’est une preuve irréfragable que l’État n’est pas gouverné», estime le député Banza Malale.

« Nous subissons le choc de la mal gouvernance. Comment un incident d’une gravité aussi rare autant que l’abattage de ces souverains primaires, laissent indifférentes les autorités de l’État. Depuis plus de vingt jours l’opinion ne sait pas exactement ce qui s’est passé.» a-t-il ajouté.

Face à ce qui se passe en RDC, Gabriel Banza Malala soutient que «le pays a besoin d’une troisième révolution. Celle de Mobutu était la première suivie de la deuxième, celle de l’AFDL conduite par M’zée Laurent Désiré. Il est temps d’inviter le souverain primaire, le citoyen congolais où qu’il se trouve, qu’il revendique la bonne gouvernance de l’Etat._».
À l’entendre parler, cette bonne gouvernance aura comme effet :
« Que nous vivions la démocratie politique, économique, sociale et culturelle. Pour la gestion juste et équitable. Pour la transparence et la représentation de tous dans l’exercice et la jouissance de la souveraineté de notre État ».

« Nous sommes en train d’être spectateurs malheureusement, de la manière dont on voit les choses de l’État être dilapidées par les individus pour le compte de leurs appétits et au détriment du pouvoir républicain, celui de servir le souverain primaire. Mais, au contraire, ce souverain on le sert en l’assassinant.», a-t-il fustigé.

Pour le Professeur, le pire est à craindre. «Nous vivons des scènes indescriptibles d’exclusion, de tribalisme et de haine, qui vont nous conduire à des conséquences de la mal gouvernance ».
Et de lancer l’appel: « L’heure est venue pour que chacun prenne ses responsabilités s’inscrivant dans la logique de la revendication de la bonne gouvernance face à l’absence absolue de l’État.» a-t-il recommandé.

Politico.cd◼️

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Tout groupe qui prend les armes contre notre patrie devrait subir le même sort.
    Dans un pays de droit la revendication ne fait pas arme à la main( blanche ou armée à feu). Ce sont des terroristes et Dans tous les pays du monde ils devaient être abattus.
    L’armée a bien défendu notre patrie et tout autre groupe qui fera la même chose connaît desormais son sort.
    Les groupes armés doivent disparaitre au Congo. Ils créent terreur et désolation. Misère.

  2. Je crois que les rumeurs de covid ont endommagées les cerveaux de plusieurs vrais professeurs, notamment ceux qui ont trouvé le vaccin mais veulent utiliser les africains comme cobaye. Mais, toi qui te dis prof, comment peut tu descendre en dessous du seuil minimal de réflexion? Si du temps de l’ex président JKK on pouvait négocier et protéger ces terroriste, le loger et le payer, sans que vous ne parliez. Aujourd’hui que la république veut l’arrêter et le juger, vous hausser un ton rauque et mal au point, vous étés tout simplement « malade »; et la grande Université qui t’a livré ton diplôme te l’arrache si cela est possible. Au non de tous les congolais qui ont versé leur sang suite à ce terroriste te pardonnent, car tu ne sais pas ce que tu penses et dis.

Comments are closed.

EN CONTINU

RDC :Des morts à la présidence, le porte-parole du président dit qu’il y n’a « aucune preuve de mort par empoisonnement »

Depuis quelques jours la présidence enregistre des morts qui suscitent des réactions selon lesquelles ces personnes mourraient d’empoisonnement d’empoisonnement.

Coronavirus: l’OMS et ses partenaires appuient de nouveau la RDC en équipements pour renforcer la riposte

Dans un communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD, l'OMS, Organisation mondiale de la santé grâce à un appui généreux d’ECHO et de...

Bas-Uelé/SOS: Une présumée coalition « Mbororo-LRA » fait loi à Bondo, des pillages et Kidnapping aux environs de Bili

Depuis un temps les rebelles de la LRA, Armée de la Résistance du Seigneur, ont refait surface dans certaines localités du territoire...

L’UNC dénonce les critiques tendancieuses dirigées contre Kamerhe et ses avocats à la suite de la mort inopinée du Juge Raphael YANYI

L'Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe dénonce les critiques "tendancieuses" dirigées contre son président national et ses avocats à...

Le Gouverneur du Sud ubangi reçoit un lot des kits de prévention contre la covid-19

Le Gouverneur Jean-Claude Mabenze du Sud ubangi a réceptionné des kits de prévention et contrôle de la Pandémie de la Covid 19...