jeudi, juillet 2, 2020
DRC
7,189
Personnes infectées
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
DRC
4,696
Personnes en soins
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
DRC
2,317
Personnes guéries
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
DRC
176
Personnes mortes
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
publicité

Blocage du matériel sanitaire du Covid-19 par la douane: « les responsables devraient en répondre au parlement le moment venu », appelle Amato Bayubasire

Le député national Amato Bayubasire Mirindi s’insurge contre la DGDA qui est accusée d’avoir bloqué plusieurs tonnes des matériels sanitaires, don du milliardaire chinois, PDG d’Ali Baba. « S’il s’avère vrai que la DGDA bloque les matériels sanitaires de lutte contre le Covid-19, don du chinois Ali Baba, Ses responsables et sa tutelle devraient en répondre au parlement le moment venu, » a-t-il indiqué dans un message qui est parvenu à Politico.cd.

Il s’est appuyé sur les informations livrées à l’opinion nationale et internationale par le coordinateur de la cellule technique de lutte contre la pandémie de coronavirus le Docteur Jean Jacques Muyembe. Ce dernier avait renseigné au cours de son point de presse tenu au sein de l’INRB que le don des matériels sanitaires de lutte contre la pendémie de coronavirus offert par le chinois Ali Baba à la RDC qui sont déjà arrivés à Kinshasa, sont bloqués par la Direction générale des douanes et accises, DGDA.

Il s’agit d’un don de 64 tonnes composé essentiellement des kits de dépistage rapide et de protection des équipes médicales. Prédestiné auparavant pour la lutte contre Ebola, ce matériel médical a été réaffecté à la lutte contre Covid 19 sur recommandation du docteur Muyembe Tamfum.

Et malgré le plaidoyer de l’ambassadeur de Chine en RDC ZHU Jing à l’issue de l’audience que lui a accordée le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le mardi 24 mars à la Cité de l’Union Africaine pour la levée d’urgence de ces matériels, rien n’a encore été fait.

« Face à la gravité de cette information en ce moment précis et si les dispositions nécessaires étaient prises à temps, les responsables de la DGDA et leur tutelle devraient en répondre au Parlement sous notre initiative le moment venu en plus d’autres questions dont ils sont tous reprochés, » a menacé l’élu de Walungu pour qui tous les services publics doivent accompagner le Président de la République et le peuple congolais dans cette guerre contre le coronavirus.

« Ceux qui s’en déroberait trouveraient leur responsabilité engagée devant notre peuple à travers l’Assemblée nationale. Nous, n’hésiterons pas à utiliser la dernière cartouche dans la poche du Député National constitutionnellement garantie, » a-t-il indiqué.

Dans son message, Amato Bayubasire a aussi tenu à encourager le président de la République, l’ensemble des institutions et le peuple congolais pour les décisions audacieuses et responsables, et pour l’accompagnement de ces derniers pendant ce moment délicat que traverse le monde et notre pays en particulier.

Il a aussi encouragé l’opposition politique, la société civile et les confessions religieuses qui ont fait montre d’un sens élevé de responsabilité jusque là.

« Cette unité nationale devrait nous caractériser tous en des moments pareils à l’exemple des États civilisés, » a préconisé ce député national.

Pour lui, il s’agit d’une d’inviter chaque responsable politique, scientifique, social et religieux à s’unir autour du Président de la République, mieux encore autour de la République pour combattre le covid-19, « cette maladie du siècle !, » ajoute ce représentant du peuple.

Enfin, Amato Bayubasire a appelé les policiers et d’autres services impliqués pour faire respecter les décisions du Chef de l’État à rester professionnels pour ne pas tomber dans l’abus de pouvoir et les tracasseries inutiles. « Il en est de même pour les opérateurs économiques qui se complaisent à fixer exagérément le prix des denrées élémentaires, » a-t-il conclu.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Tout ce qui vient de l’étranger sous forme d’aide ( matériels, vaccins, …..) doit être analysé, inspecté, vérifié, avant son utilisation. Il n’y a rien pour rien. Sinon vous risquez de mourir bêtement par cupidité.

  2. Vous pensez que Ruguiza le DG de le DGDA et ces proches peuvent panser à la vie de 80.000.000 de Congolais? Bien dit honorable Amato Bayubasire, ces rwandophones doivent répondre au parlement.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...