mardi, octobre 26, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min

l'info en continu

Covid-19: les chefs coutumiers recommandent le « Mungwa Basenzi » et le « Bodisa » pour lutter contre la pandémie

- Publicité-

Réunis ce lundi 23 mars 2020, les chefs coutumiers, regroupés au sein de l’Alliance des autorités traditionnelles du Congo ( ANATC) ont préconisé le  » Mungwa ya Basenzi  » et  » Bodisa » comme remède traditionnel pour vaincre la pandémie du Coronavirus.

La recette a été présentée par les chefs traditionnels à leur siège social dans la commune de la Gombe. Il s’agit, selon ces chefs traditionnels, d’une procédure ancestrale pour  » créer un bouclier contre l' »esprit diabolique » du Coronavirus.

- Publicité-

La déclaration a été faite par le secrétaire général de cette association, sa Majesté Mfumu Difima Ntinu.

Cette recette se présente comme suit, selon ces chefs traditionnels : remplir un saut d’eau chaude de douche, plonger quelques poussières de  » Bodisa « . Il s’agit d’une pierre noire ancestrale servant de catalyseur avec la force des ancêtres.

Il faut ensuite  » se laver entièrement tout le corps dénudé et ne pas boire cette eau.

Sa Majesté Mfumu Difima ajoute qu’il faut prendre une dose du sel des ancêtres, connu sous le nom de  » Mungwa ya Basenzi  » ou  » Mungua ya Bokoko ». Il faut le prendre à travers son doigt et le mettre sur la langue et l’imbiber en le suçant comme un bonbon.

Ces chefs traditionnels invitent le Dr Muyembe à s’approprier ce produit de la médecine congolaise pour déceler ses vertus afin d’être étudié et si possible être utilisé par la médecine occidentale.

En outre, ces chefs coutumiers ont sollicité l’implication et la coordination directe du chef de l’État, Félix Tshisekedi qui est considéré comme le 1er chef coutumier national afin d’instaurer des cérémonies ancestrales appropriées pour vaincre cette pandémie.

Ils rappellent qu’ils ont déjà fait la même cérémonie pour la neutralisation du virus d’Ebola à l’Equateur, au Nord-Kivu et à Mambasa.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Ces chefs coutumiers ont testé ce mungwa ya bokoko et ce libanga ya noir qu’on doit mettre les poussières dans et se laver où ?
    S’ils ont testé alors dites nous combien de contaminés sont guéris ?
    Où pouvons nous trouver le Bodisa à Kinshasa et quelle quantité nous devons utiliser ?

  2. Je voudrais insister sur le fait que l’application ne se fait qu’une seule fois la nuit avant le coucher. Il est également recommandé de prendre avant tout sa douche au savon avant celle de bodisa qui se rince sans savon. De laisser le corps se sécher calmement de l’eau de bodisa . A la fin prendre le sel de bakoko et imbiber sa gorge.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :