lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Un plan de contingence pour assurer la prise en charge des cas éventuels du coronavirus au Sud-Kivu s’impose

- Publicité-

La société civile du Sud-Kivu dénonce la cacophonie et le manque de cohérence dans les discours des dirigeants de la province, en ce qui concerne la préparation face à l’épidémie de coronavirus (COVID-19) qui est déjà aux portes du Sud-Kivu.

Dans une déclaration faite ce dimanche 15 mars 2020, Nicolas Kyalangalilwa fait savoir que le gouvernement provincial n’a, à ce jour, pris aucune mesure pour sensibiliser, protéger et rassurer la population quant à la capacité du système de santé provincial d’assurer la prise en charge des cas éventuel du coronavirus.

- Publicité-

Afin d’épargner la province de Coronavirus qui se repend dans plusieurs coins du monde, l’exécutif provincial est appelé à plus de proactivité et de sens de responsabilité, en prenant des mesures allant dans les sens de protéger la population contre cette pandémie. Les vies des millions des citoyens en dépendent; martèle la société civile.

La société civile du Sud-Kivu demande aux autorités provinciales de renforcer les contrôles du flux migratoire aux frontières et points d’entrée et de sortie de la province. Elle invite ces mêmes autorités à présenter aux publics dans l’urgence un plan de contingence pour faire face à cette épidémie.

Dans la même déclaration, l’œil du citoyen invite la population du Sud- Kivu au calme ainsi qu’à prendre cette pandémie au sérieux. La prévention passe par le changement collectif des mentalités.

« Nous invitons la population à respecter les mesures d’hygiènes, notamment le lavage des mains au savons, ne pas se serrer les mains, éviter les milieux encombrés, observer une période de quarantaine, si l’on manifeste les signes de la maladies, dont la forte fièvre, la toux sèche, etc). Cette épidémie ne sera vaincue que si chaque Sud-Kivutien se protège contre une éventuelle contamination« ; lit-on dans cette déclaration.

Les Organisations de la société civile, les syndicats des marchés, associations des transporteurs, les commerçants, les responsables des écoles, les comités de gestion des universités et les responsables des églises sont appelés à prendre des mesures préventives et à exhorter leurs membres aux respects stricts des mesures d’hygiènes pour éviter la propagation de ce virus; conclut le document.

Thierry M. RUKATA

- Publicité -

3 Commentaires

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :