Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 7:27 7 h 27 min

Enquête 100 jours : Jammal Samih se dit victime « d’une incarcération injuste » malgré ses 82 ans d’âge

Le responsable de l’entreprise Samibo Congo SARL Samih Jammal, a adressé un message aux autorités congolaises depuis la prison de Makala où il est incarcéré pour solliciter sa libération, affirmant n’avoir pas détourné 57 millions de dollars destinés à la construction des logements sociaux.

L’entrepreneur libanais a soutenu que l’argent a servi aux commandes des maisons préfabriquées en Turquie où il a effectué environ 20 voyages pour assurer leur acheminement en RDC.

« Si je suis voleur, je ne peux pas rester au Congo avec 57 millions. J’ai voyagé près de 20 fois à Istanbul, vous pouvez vérifier mon passeport, pour amener des marchandises pour le Congo », a-t-il déclaré ce lundi 2 mars.

Pour lui, il n’est que victime d’une injustice témoignée par la violation de la législation congolaise, qui interdit l’emprisonnement des personnes âgées comme lui.

 » Je suis dans ce pays depuis 52 ans et j’ai 82 ans. Moi-même, j’ai refectionné les voies de Zaïre. Je suis innocent. La plus grande preuve est avec la loi congolaise : aucune personne âgée de plus de 80 ans ne peut rester à la prison. 4 jours, je ne mange pas, je ne dors pas ”, déplore-t-il-il.

Les logements sociaux font partie des actions d’urgence que le président de la République Félix Tshisekedi a décidé de réaliser pour lancer son quinquennat. Près d’un an après, les chantiers piétinent. Les responsables des entreprises qui ont reçu la mission de réaliser les différents projets ont été incarcérés tour à tour pour raisons d’enquête. Jammal Samih a rejoint le centre pénitencier de Makala le 25 février dernier.

Jammal Samith a fait cette communication dans une vidéo devenue virale sur la toile.

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Tout dépend de celui qui dirige s’il nous donne son expérience faite depuis à l’époque de Zaïre le plus grand régime dictatorial dont Mr Kabila incarne n’est plus le même qu’aujourd’hui puisque ceux n’avaient pas la volonté de satisfaire le peuple congolais même si tu vole l’argent ça ne sera l’objet d’une enquête d’où l’un peut venir pour détruire et l’autre peut venir pour arranger ou construire

  2. Ces aventuriers ne doivent pas quitter chez eux pour venir cracher sur notre soi disant indépendance ou Démocratie car ils ont remarqué que la RDC a une forte crise d’autorité. Il doit subir la rigueur de la loi. Ce monsieur JAMMAL SMITH âgé de 82 ans ne peut pas rester en retraite dans sons pays au lieu de venir nous retourner l’argent dans ce pays où toutes les autorités sont distraites par les voyages jus-qu’ à importer le COVID-19?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...