l'info en continu

Programme de 100 jours: Nicolas Kazadi se dédouane, charge le DIRCAB V.Kamerhe et sollicite un audit professionnel sur ce dossier

- Publicité-

Disant être victime d’une vaste campagne de calomnie dans les réseaux sociaux, en rapport avec le programme dites des 100 jours, le coordonnateur technique CACH en charge de programme du quinquennat, l’Ambassadeur itinérant Nicolas Kazadi, a dans un communiqué datant du 15 février 2020, a porté au public plusieurs explications sur le dit programme.

Nicolas Kazadi dit avoir été chargé par le Directeur de Cabinet d’assurer la coordination de suivi du programme de 100 jours au sein d’une commission ad hoc. Il dit n’avoir pas été associé à sa conception.

- Publicité-

Pour lui, sa commission avait pour tâches de compiler les rapports en provenance des entités en charge de l’exécution des travaux, organiser les missions de suivi sur le terrain et faciliter la bonne exécution du programme.

En tant que coordonnateur, Nicolas Kazadi dit n’avoir pas eu de contact financier ni avec les entreprises privées ou publiques retenues pour les dits travaux, ni avec kes les ministères de finances et de budget.

S’agissant du rapport direct avec l’OVD et l’office des routes, l’ambassadeur itinérant dit que ce rôle était laissé aux personnes désignées par le Directeur de Cabinet en tant que président de cette commission.

Arguant être le premier à avoir demandé et obtenu qu’un audit soit entrepris sur les programmes des 100 jours, le coordonnateur technique CACH soutien que « seuls de potentiels coupables peuvent s’offusquer ou s’agiter face à la demande d’un audit. »

D’où il réitére son appel à des audits professionnels, réalisés dans des délais raisonnables et aboutissent à des conclusions claires et crédibles.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :