l'info en continu

Le plan quinquennal « pour le bien-être de l’enfant congolais » adopté entre la RDC et l’UNICEF

- Publicité-

Un programme quinquennal (2020-2024) portant sur les domaines d’intervention dans les domaines de l’éducation, les urgences, la santé, la protection de l’enfant, la nutrition et l’hygiène et assainissement a été adopté entre le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le gouvernement congolais.

C’était le mercredi 12 février à New York, rapporte la radio Okapi. « Nous souhaitons avoir pour tous les enfants congolais un avenir meilleur et préparer le Congo de demain », a fait savoir le Représentant de l’UNICEF, Edouard Beigbeder, à l’issue de la conférence des Nations unies à Kinshasa au siège de la MONUSCO.

- Publicité-

Pour Edouard Beigbeder, ce ambitieux a pour objectif le bien-être et l’épanouissement de l’enfant en République démocratique du Congo.

Au cours de la même conférence de presse, le représentant de l’UNICEF a présenté les progrès dans la réduction de la mortalité avec des chiffres qui indiquent qu’aujourd’hui, moins d’un enfant sur 10 n’atteint pas l’âge de 5 ans. Avant ces chiffres étaient de un enfant sur 10 qui n’atteignait pas cet âge.

Cela prouve selonEdouard Beigbeder que des progrès considérables ont été réalisés bien que beaucoup reste encore à faire.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. C’est quand même triste pour les pays noirs: Il faut l’intervention de l’UNICEF pour assurer le bien-être des enfants congolais!!!! La mortalité (enfantine), le manque d’hygiène,….etc….sont dus essentiellement au manque d’assainissement. Mais aujourd’hui en plein 21ème siècle, les africains sont incapables d’assainir leurs villes! L’assainissement signifie: l’évacuation correcte des eaux usées (eaux issues des w.c.,des douches, et des cuisines), et des eaux de pluie. Et ceci est facile à mettre en place avec toutes les sommes d’argent qui rentrent dans les poches des bourgmestres, gouverneurs, ministres, différents mandataires des sociétés publiques,…j’en passe. Assainir une ville ne demande pas des millions, mais tout simplement un savoir-faire et juste un peu de volonté. Il n’est donc pas utile d’endetter le pays pour réaliser des choses aussi élémentaires.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :