25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

RDC: Le programme de 100 jours de Félix Tshisekedi a été “initié et géré en violation de plusieurs lois”, estime l’ODEP

- Publicité-

Dans une “mise au point” publiée ce jeudi, l’Observatoire de la Dépense Publique affirme que le programme de 100 jours du président Félix Tshisekedi a été “initié et geré” en violation de plusieurs lois en République démocratique du Congo.

Alors que la polémique enfle en RDC autour notamment du taux d’exécution des travaux du programme de 100 jours, d’autres révélations égratiner ce programme largement contesté. L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP), une ONG congolaise, affirme en effet que ce programme n’a pas respecté les lois.

Le contrôle citoyen a mis en exergue le caractère extrabudgétaire de ce programme, les violations des textes légaux et cela a provoqué un dysfonctionnement dans la gestion des finances publiques dont l’impulsion et l’exécution étaient centralisées à la Présidence de la République“, fait-elle savoir dans un document publié ce jeudi.

“En juin, une loi des finances rectificative pouvait permettre de corriger les pratiques extra budgétaires mais personnes au cabinet du Chef de l’Etat n’en a compris la nécessité, comme dit l’adage français « qui sème le vent récolte la tempête ». Si cette loi avait été initiée, votée et promulguée, le rapport de l’ODEP aurait été en grande partie différent. Il faut assumer”, ajoute-t-il.

Parmi les lois qui auraient été violées, l’ONG cite:

  1. La loi n°11/011 du 13 juillet 2011 relative aux finances publiques qui tire sa force et nous le soulignons, des dispositions de la constitution, article 122 point 3 ;
  2. La loi des finances de l’année dont les conditions d’élaboration et l’exécution sont prévues par la LOFIP, titre 1er. La loi des finances rectificative est la seule possibilité de modifier le budget voté et promulgué et non un programme extrabudgétaire ; fut-il initié par le Chef de l’Etat ;
  3. La loi n°10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics qui ne banalise en aucun cas les pratiques de marchés de gré à gré et qui en fixe les conditions très sévères dans les chapitres 3, articles 41, 42 et chapitre 4, articles 44 et 45 ;
- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. J’aurais souhaité que l’ODEP réponde aux faits qui lui sont sot reprochés comme:
    – le soi disant contrat de gré à gré avec la Perenco de 180millions de $;
    – le coût de réhabilitation du palais présidentiel estimé à 200millions de dollars et
    – enfin, le budget global des 100 jours serait de à 1,5milliards $.
    Au lieu de nous envoyer vers les lois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join