l'info en continu

Pour Néhémie Mwilanya, les déclarations de Tshisekedi et les répliques de Mabunda ne sont que ne sont que « fruit des malentendus ».

- Publicité-

Le Coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, a déclaré dimanche 26 janvier à Mbandaka que les diverses déclarations du Chef de l’État à l’étranger et les répliques de la présidente de l’Assemblée nationale, tendant à l’éclatement de la coalition FCC- CACH, ne sont que « fruit des malentendus ».

« Le chef de l’Etat s’est exprimé dans un contexte précis. Il a émis son point de vue sur un certain nombre des sujets. Et maintenant qu’il est revenu au pays. Certainement que nous aurons un dialogue constructif comme d’habitude au sein de la coalition. Et s’il y a des malentendus, ils seront levés…», a affirmé Néhémie Mwilanya au cours de l’ordination de Mgr Ernest Ngboko comme archevêque métropolitain de Mbandaka-Bikoro.

- Publicité-

Pour le coordonnateur du FCC, « la coalition FCC-CACH est condamnée à travailler ensemble pour le bien de la population ».

« Cela est la préuve que nous sommes en train d’exécuter nos propres résolutions. La suite montrera que nous sommes bien condamnés à travailler ensemble pour le bien de notre population ».

Néhémie Mwilanya annonce l’ouverture prochaine des pourparlers constructifs et permanents entre le FCC et le CACH en vue de la bonne marche des institutions et du bien-être du peuple congolais.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU