l'info en continu

Affaire Ne Muanda Nsemi: la Police et la Justice ont pris des « dispositions appropriées »

- Publicité-

ors du conseil des ministres, la question du prétendu prestation de serment du président autoproclamé, l’ancien député national Zacharie Badiengila dit Ne Muanda Nsemi, initiateur du mouvement politico-mystico-religieux Bundu Dia Kongo, a été examiné.

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières qui a fait état de manière générale, d’un calme relatif règne sur l’ensemble du territoire national, dit que s’agissant de la Province du Kongo Central, « on signale un afflux, de Luozi vers Kinshasa, des adeptes de la secte « BUNDU DIA KONGO » pour venir assister aux prétendues cérémonies de prestation de serment de Monsieur NE MUANDA NSEMI, prétendu « Président de la République », » peut on lire dans le compte rendu du Gouvernement de la République de ce vendredi 24 janvier 2020.

- Publicité-

Pour ce, la Police et la Justice ont été instruites pour prendre des mesures suite à cette cérémonie de prestation de serment.

Il sied de rappeler que Ne Muanda Nsemi s’est autoproclamé président de la République au cours d’un point de presse tenu à son domicile et a donné 48h00 au président de la République pour lui remettre les armoiries et les symboles de l’État.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU