l'info en continu

Michelle Bachelet à Bunia pour échanger avec des autorités sur la situation sécuritaire en Ituri

- Publicité-

Le gouverneur intérimaire de l’Ituri, Ibrahim Ucircan Bule, a au cours de cet échange, remercié la Haute commissaire pour son attention soutenue pour la province de l’Ituri qui traverse une crise depuis 2017 particulièrement en territoire de Djugu, a relevé des violations de droits de l’homme commis sur terrain par des miliciens du groupe armé Codeco.

Il a aussi affirmé les efforts déployés par le gouvernement de la RDC pour mettre fin à ces violences à travers les forces de l’ordre, précisant que plusieurs assaillants ont été arrêtés et condamnés par le tribunal militaire.
Ibrahim Ucircan Bule qui a, cependant, estimé que les défis restent énormes a demandé à son hôte de soutenir les efforts du gouvernement central et provincial notamment à travers l’appui aux institutions judiciaires de la RDC.
De son côté, le ministre des Droits humains, André Lite, a souligné que la RDC est membre des Nations Unies et a besoin de l’accompagnement de la communauté internationale.
La haute commissaire va également rencontrer ce jeudi les membres des communautés Lendu et Hema. Leurs entretiens vont tourner autour des violences commises dans le territoire de Djugu.
Après l’Ituri, Michelle Bachelet se rendra vendredi le 24 janvier à Kinshasa où elle aura trois jours de travail avec les autorités congolaises. Son calendrier prévoit une rencontre avec le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Son séjour prévoit également des entretiens avec les ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de la Justice, ainsi que les ministres des Droits humains, du Genre, famille et enfant, et d’autres hauts responsables et autorités gouvernementales.

- Publicité-

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU