Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

Junior Mata invite le Conseil National de la Jeunesse de la RDC à s’impliquer à la sensibilisation sur le civisme fiscal

Le vice ministre des finances Junior Mata, a accordé – ce jeudi 23 janvier 2020 – une audience à la délégation du conseil national de la jeunesse (CNJ), dans son cabinet de travail , situé dans la commune de la Gombe/Kinshasa.

L’entretien entre le numéro 2 du fisc congolais et la délégation de la CNJ – conduite par son vice-président – a essentiellement porté sur la culture fiscale en République Démocratique du Congo.

« Nous réaffirmons notre attachement au président de la République Félix Tshisekedi. Nous allons sensibiliser les jeunes à la culture fiscale, à honorer leurs devoirs civiques en payant les impôts pour permettre au gouvernement de la République d’atteindre les objectifs fixés dans la loi des finances 2020. Nous ne pouvons pas construire notre pays sans payer les impôts et taxes à l’État. Si nous voulons avoir des routes en bon état et d’autres ouvrages d’utilité publique à grande échelle, nous devons faire un effort de contribuer, en nous acquittant de nos obligations fiscales. Car dit-on, tout droit implique un devoir », a déclaré Claude Kangudia, vice-président du Conseil National de la Jeunesse au sortir de l’entretien qu’ils ont eu avec le Vice-ministre des finances.

C’était un entretien fructueux qui a permis à Junior Mata d’insister sur l’éducation et la nécessité de procéder à la sensibilisation de la Jeunesse congolaise pour l’amener à œuvrer pour la culture fiscale. Ceci pour permettre au gouvernement d’atteindre ses prévisions budgétaires, estimées à 11 milliards de dollars américains pour l’exercice 2020.

L’occasion faisant le larron, le Conseil National de la Jeunesse a profité de cette rencontre pour inviter la jeunesse congolaise à s’impliquer davantage dans le civisme fiscal afin d’aider le gouvernement dans la maximisation des recettes fiscales.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...