l'info en continu

RDC: l’an un de Tshisekedi, Claudel Lubaya appelle le Gouvernement à « sortir de sa torpeur »

- Publicité-

À l’occasion de l’an 1 du quinquennat de Félix Tshisekedi, le député national élu de Kananga, Claudel Lubaya a dans une lettre ouverte datée du 22 janvier 2020, appelle les uns et les autres à ne pas d’attiser les vieilles rancœurs.

« Il est de bon augure que dans un élan républicain, la retenue guide notre sagesse afin de préserver notre fragile stabilité institutionnelle et le modeste crédit dont jouit encore notre classe politique auprès de nos compatriotes, » a-t-il indiqué dans sa lettre à propos de l’éventualité évoquée par le chef de l’État d’une dissolution de l’Assemblée Nationale dans les conditions prévues par la Constitution.

- Publicité-

« Hélas a-t-il dit, cette évocation a fait naître une controverse inhérente au contexte de ce premier anniversaire, faisant ainsi émerger un débat de nature polémique, tout autant révélateur du rapport de forces au sein de nos institutions que symptomatique de leur fragilité.« 

Claudel Lubaya note qu’à une année de l’alternance démocratique de notre pays, ses pensées sont tournées vers Beni où l’on observe une certaine accalmie.

« Le 24 janvier 2020, date anniversaire du début du quinquennat du Président de la République, marque également l’heure d’un premier bilan de son action à la tête du pays sur fond de fiévreuses attentes de nos concitoyens. A cette occasion, nos regards se tournent vers BENI la martyre où je note avec soulagement une certaine accalmie depuis près d’un mois dans les tueries perpétrées contre nos compatriotes, » a-t-il indiqué.

Et d’ajouter: « Pour cette raison, je salue les efforts déployés par nos Forces armées sous la conduite de leur Commandant Suprême tout en les encourageant à poursuivre l’œuvre de pacification et de rétablissement de l’autorité de l’Etat amorcée dans cette partie du territoire. Promesse phare de la campagne électorale, la paix à BENI demeure en effet un défi majeur de l’actuelle mandature.« 

Claudel Lubaya appelle le Gouvernement à sortir de sa torpeur en rapport avec l’an 1 du quinquennat

À l’occasion de l’an 1 du quinquennat de Félix Tshisekedi, le député national élu de Kananga, Claudel Lubaya a dans une lettre ouverte datée du 22 janvier 2020, appelle les uns et les autres à ne pas d’attiser les vieilles rancœurs.

« Il est de bon augure que dans un élan républicain, la retenue guide notre sagesse afin de préserver notre fragile stabilité institutionnelle et le modeste crédit dont jouit encore notre classe politique auprès de nos compatriotes, » a-t-il indiqué dans sa lettre à propos de l’éventualité évoquée par le chef de l’État d’une dissolution de l’Assemblée Nationale dans les conditions prévues par la Constitution.

« Hélas a-t-il dit, cette évocation a fait naître une controverse inhérente au contexte de ce premier anniversaire, faisant ainsi émerger un débat de nature polémique, tout autant révélateur du rapport de forces au sein de nos institutions que symptomatique de leur fragilité. »

Claudel Lubaya note qu’à une année de l’alternance démocratique de notre pays, ses pensées sont tournées vers Beni où l’on observe une certaine accalmie.

« Le 24 janvier 2020, date anniversaire du début du quinquennat du Président de la République, marque également l’heure d’un premier bilan de son action à la tête du pays sur fond de fiévreuses attentes de nos concitoyens. A cette occasion, nos regards se tournent vers BENI la martyre où je note avec soulagement une certaine accalmie depuis près d’un mois dans les tueries perpétrées contre nos compatriotes, » a-t-il indiqué.

Et d’ajouter: « Pour cette raison, je salue les efforts déployés par nos Forces armées sous la conduite de leur Commandant Suprême tout en les encourageant à poursuivre l’œuvre de pacification et de rétablissement de l’autorité de l’Etat amorcée dans cette partie du territoire. Promesse phare de la campagne électorale, la paix à BENI demeure en effet un défi majeur de l’actuelle mandature. »

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU