l'info en continu

RDC : La ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale signe le contrat-programme de performance 2020 avec la CNSS, l’ONEM et l’INPP

- Publicité-

Néné Nkulu Ilunga, ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, a procédé ce lundi 20 janvier 2020, à la signature des contrats-programmes de performance 2020 avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), l’Office Nationale de l’Emploi (ONEM) et l’Institut national de préparation professionnelle (INPP).

« Ces contrats-programmes devront être exécutés avec rigueur, conformément aux lois et règlements qui régissent les établissements publics en République Démocratique du Congo », a éclairci Néné Nkulu.

- Publicité-

La ministre de l’Emploi a par ailleurs souligné que ces contrats-programmes qui lient toutes les parties nécessitent une bonne exécution, une stricte application et une sincère collaboration dans l’intérêt des bénéficiaires des prestations sociales pour la CNSS, la formation de qualité pour l’INPP, et un bon encadrement des stagiaires et des demandeurs d’emploi pour l’ONEM.

Maurice Tshikuya, ADG de l’INPP, a notifié que le contrat-programme 2020 est l’expression chiffrée de leurs ambitions. Et ils prendont l’engagement de faire de l’INPP, un pool de compétences pour la promotion, la protection et la création de l’emploi.
Il a par ailleurs ajouté qu’ils feront un effort pour former davantage les jeunes dans différents métiers de base afin de lutter contre le chômage.

Pour Angélique Kikudi, responsable de l’ONEM, la particularité de cet exercice repose du fait qu’au niveau du gouvernement, il y a eu signature d’un contrat de performance.

De son côté, Agnès Mwad, la responsable de la CNSS, a déclaré que leur établissement est en mutation et ils sont engagés dans la mobilisation des recettes afin d’asseoir la reforme et l’informatisation dans la gestion.

« Il faut maximiser les recettes pour que nous puissions prendre en charge tous les assujettis en ce qui concerne les allocations familliales, les pensions et tout ce qu’il y a comme allocations prénatales. Nous devons aussi élargir la couverture sociale. Jusqu’à présent, il y a certaines catégories qui ne sont pas encore couvertes. Donc, nous devons élargir la couverture sociale jusqu’aux indépendants », précise t-elle.

Soulignons que la ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale a promis un accompagnement sans faille à ces établissements publics.

Il sied de noter qu’après la signature des contrats-programmes, Néné Nkulu Ilunga a transmis les outils de gestion dont les lettres d’approbation des budgets respectifs aux mandataires tout en leur demandant de se mettre au travail.

Jeancy Ngampuru / POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU