Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 15:21 15 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 15:21 15 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 15:21 15 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 15:21 15 h 21 min

RDC/ Kongo central: des manifestants contre le gouverneur Atou Matubuana « emprisonnés dans les cachots de l’ANR » (député)

Plusieurs personnes protestant contre la réhabilitation du gouverneur du Kongo Centreal, Atou Matubuana dimanche à Matadi ont été arrêtées et son actuellement emprisonnées dans des cachots des services de Renseignements congolais, accuse un député national.

Le Kongo central, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo reste toujours mouvementé par le retour contesté du son gouverneur Atou Matubuana, jadis éclaboussé par un scandale sexuel.

Alors que ce dernier a repris ses fonctions à la tête de la province, dimanche dernier, dans la nuit, une dizaine de personnes sont descendues devant les bureaux du gouverneur pour protester contre sa réhabilitation, après une brève suspension, par le ministre de l’Intérieur.

Mais selon le député national Papy Mantezolo, plusieurs personnes ont été arrêtées à l’issue de ce sit-in, dont certaines sont même emprisonnées, à l’heure actuelle, dans des cachots de l’ANR. « Ce que nous dénonce, ce qu’en ce moment, c’est l’ANR qui a mis ces gens-là dans les cachots », dit-il.

« Et si je m’en souviens bien, lorsque le Président de la République, Félix Tshisekedi a eu son pouvoir, il a dit qu’il fermait tous les cachots de l’ANR. Et la question que je me pose, ce REDOC là du Kongo-Central, dans quel cachot a-t-il mis nos compatriotes qu’il a interpellé hier la nuit » interroge-t-il au micro de TOP CONGO.

Le député congolais affirme qu’il dispose des documents prouvant que la manifestation a été autorisée par les autorités du Kongo central.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...