Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

Les avocats de la famille de Rossy Tshimanga appellent à l’aide pour la couverture des audiences

L’avocat de la famille de Rossy tshimanga, cet activiste congolais de droit de l’homme assassiné le 25 février 2017 lors des manifestations pour la tenue des élections, appel à l’aide pour la poursuite de la procédure judiciaire étant donné qu’ils sont butés à des problèmes de Vacation pour couvrir les audiences.

« Les avocats étaient butés à des problèmes de vacation pour couvrir les audiences. Et cela demandait à ce qu’une structure puisse les accompagner pour que les avocats n’aient pas de problèmes« , a affirmé Me Arsène Tshimanga lors d’un passage sur Top Congo FM.

Et de poursuivre: « Ils avaient sollicité l’aide du CLC, structure ayant réuni les activistes pour les actions pacifiques de terrain. Cette structure n’a pas réservé une suite favorable aux avocats« .

Pour ce, Me Arsène Tshimanga insiste sur le fait que « la famille de Rossy Mukendi n’a pas assez de moyens pour soutenir les avocats et permettre que le dossier aboutisse. Les avocats ont estimé qu’ils ne pouvaient pas surcharger la famille qui a déjà connu des pertes énormes« .

S’agissant de la procédure judiciaire du dossier Rossy Mukendi, son avocat déplore que le dossier traîne jusque-là au niveau de l’auditorat militaire de la Gombe.

Sur TOP CONGO FM, Me Arsène Tshimanga estime que l’auditorat militaire « est en train de mener des enquêtes dilatoires, évitant même de fixer le dossier afin que les avocats plaident ».

« Ils ont fini les enquêtes depuis longtemps mais ils évitent de fixer le dossier comme pour couvrir ceux qui ont participé à l’assassinat de Rossy« , a-t-il déploré.

Me Arsène Tshimanga rappelle que « la 2ème plainte, déposée par le collectif des avocats de Rossy Mukendi, était une plainte nominative. Il y a eu des généraux et des noms des gens qui sont impliqués dans l’assassinat de Rossy ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...