l'info en continu

Le Centre Carter salue l’alternance en RDC, mais propose des reformes à la CENI

- Publicité-

Dans son rapport à l’issue de la mission d’experts électoraux du Centre, composée de neuf membres et déployée en RDC au début du mois de novembre 2018 et qui s’est poursuivie jusqu’en janvier 2019, le centre Carter applaudit l’alternance pacifique qui a eu lieu à la tête de la RDC.

Son rapport a été rendu public ce jeudi 19 décembre et porte sur les conclusions et recommandations issues d’une mission d’experts électoraux déployée lors des élections de 2018.

- Publicité-

Toute fois, le rapport souligne que même la crédibilité et la légitimité globale du processus ont été sapées par plusieurs facteurs et problèmes clés. Il s’agit entre autres du manque de transparence à la présentation des résultats finaux.

Pour ce, le Centre Carter propose la réforme en profondeur de la CENI, pour promouvoir et garantir comme il se doit la démocratie, l’inclusivité et la transparence du processus électoral.

Le Centre Carter propose également le renforcement des principales étapes du processus, y compris la transmission et la tabulation des résultats, pour permettre ainsi, une vérification indépendante des résultats des élections.

A l’issue de ce rapport, le centre Carter a encouragé le chef de l’Etat congolais, Felix Antoine Tshisekedi à lancer d’importantes réformes électorales.

Notons que ce rapport du Centre Carter est publié près d’un an après l’arrivée du Président Felix Tshisekedi au pouvoir,

L’objectif étant d’évaluer les aspects essentiels des élections présidentielle, législatives et provinciales de 2018.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU