L’affaire du dédoublement du regroupement politique AFDC-A vient de connaître un tournant décisif: le Gouvernement de la République Démocratique du Congo par le biais du Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur Gilbert Kankonde vient de reconnaître la paternité du regroupement politique AFDC-A à Bahati Lukwebo au détriment de Néné Nkulu.

Dans une correspondance citée par nos confrères du Potentiel et confirmée par nos sources, “en dehors de AFDC-A publié dans le journal officiel, il en existe pas un autre sous cette dénomination”, a dit le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de la sécurité.

Dans le rapport établi par le Secrétariat général aux relations avec les partis politiques à l’attention du premier avocat général du parquet général près de la cour de cassation sur la réquisition autour du dossier du regroupement politique dénommé Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A en sigle, le Secrétariat général avait répondu que s’agissant du dédoublement du regroupement politique AFDC-A, “cela n’est pas autorisé par la loi”.

C’était en réponse à la réquisition de l’information du parquet près de la cour de cassation datant du 08 octobre dernier.

Notons par ailleurs que la commission PAJ de l’assemblée nationale va au cours de cette même semaine examiner le dossier AFDC-A.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *