Le député national Claudel Lubaya appelle les autorités les autorités policières et judiciaires à eviter une justice à double vitesse dans l’affaire du sextape de l’artiste musicien Héritier Watanabe.

“Sans porter un jugement de valeur sur les faits dits de mœurs reprochés à l’artiste musicien Héritier Watanabe, je constate néanmoins, non sans regret, la diligence de la justice pour le mettre aux arrêts pendant que la même justice peine à agir sur certaines affaires courantes dont celles de meurtre et reste tendre envers le Ministre provincial de l’intérieur de Kinshasa qui a fait exécuter un citoyen par son garde du corps,” a-t-il déclaré sur sa page Facebook officielle.

Et d’ajouter: “Pareille attitude porte atteinte aux principes élémentaires de l’État de droit et partant, rend ambiguë notre ligne officielle en matière de distribution de la justice.”

Après une vidéo des ébats sexuelles circulant sur le réseaux sociaux entre l’artiste Musicien talentueux Heritier Watanabe et Naomie Mbando, l’officier de police Judiciaire s’est saisie de l’affaire.

Une lettre d’invitation au Motif de renseignement est envoyé à Heritier watanabe pour éclairer la lanterne des Congolais, particulièrement à la coordination de la police administrative, Direction des Renseignements Généraux.

Sur l’invitation, l’on souligne que l’artiste Musicien Héritier Watanabe est donc prié de se présenter le lundi 18 novembre 2019 au bureau de l’officier de police Judiciaire, Monsieur Nzita Mananga, à Gombe à partir de 10h00.

Thierry Mfundu

2 comments

  1. Kizengi est cet artiste qui n’est pas éduqué numériquement. Les réseaux sociaux ne sont pas nos amis pour tout temps se coller et confiance aux grands serveurs du monde qui collectent notre passage sur la toile. Et voilà aujourd’hui comment le kizengi héritier le même iphone acheté c’est le même qui lui trahit…

  2. Monsieur l’honorable si c’était ta fille ou ta femme, tu allais exprimer de cette façon? C’est regrettable quant ceux qui sont appelé à soutenir le peuple montre une telle attitude, ayez au moins pitié de nous les jeunes. Nous avons besoins des modèles pour construire notre pays le Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *