l'info en continu

Kabund: « Je ne veux pas que demain, des gens apprennent à nager dans le Fleuve Congo »

- Publicité-

Jean-Marc Kabund a mis en garde ses alliés du Front Commun pour le Congo qui menaceraient de « bloquer » le président Félix Tshisekedi.

Devant ses militants surchauffés à Limete, au siège de son parti à Kinshasa, Jean-Marc Kabund a haussé le ton dans le bras de fer qui l’oppose à des dirigeants de la coalition de Joseph Kabila. Pour le président intérimaire de l’UDPS, des cadres du FCC menacent de bloquer Félix Tshisekedi.

- Publicité-

« Nous sommes au pouvoir pour servir le peuple. Mais s’il y a une bande d’aventuriers, qui estiment qu’ils peuvent commencer à jouer, avec des jeux de mots, disant qu’ils peuvent bloquer FATSHI [Félix Tshisekedi], je ne veux pas que demain, des gens apprennent à nager dans le Fleuve Congo« , a-t-il menacé.

Kabund fait allusion à un départ d’exil en traversant le fleuve Congo en direction du Congo-Brazzaville. Par ailleurs, le vice-président de l’Assemblée nationale fait allusion aux poursuites engagées notamment en Angola et en Afrique du sud contre d’anciens présidents.

« Regardez l’Angola. Est-ce que le président honoraire est là-bas ? Non. J’ai donné l’exemple de l’Angola. Suivez ce qui se passe là-bas. Combien sont en prison ? Il y a également l’exemple de l’Afrique du Sud. Est-ce que Zuma n’a pas de problème avec la justice ? C’est pour vous montrer notre bonne foi », a-t-il fait remarqué.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU