Le Médecins congolais par l’entremise du Bureau Exécutif National du Syndicat National des Médecins, SYNAMED ASBL en sigle, dit dans un communiqué datant du 01 novembre 2019, avoir appris avec horreur l’assassinat lâche de l’ Administrateur Gestionnaire Adjoint chargé de l’assainissement et entretien du centre hospitalier Vijana.

Le SYNAMED présente ses condoléances à la famille de la victime ainsi qu’au personnel de cet hôpital.

Dans son communiqué, le SYNAMED demande en urgence la démission et si possible la révocation de l’autorité ministérielle impliquée en l’occurrence le ministre provincial de l’Intérieur Dolly Makambo.

Les Médecins demandent aussi aux autorités de garantir la sécurité du personnel de santé et de diligenter des enquêtes sérieuses contre les exécutants et les commanditaires de ce meurtre.

En outre, le Syndicat des médecins demandent aux autorités de mettre tout en oeuvre par les moyens de dissuasion pour éviter la spoliation des biens et patrimoines de l’État.

Ils ont aussi plaidé pour le non accès de tout agent de sécurité en arme dans un hôpital et les conclusions de l’enquête sur l’assassinat d’un autre docteur Malenga au Sud-Kivu il y a de cela deux mois.

Si leurs revendications ne sont pas prises en considération, le SYNAMED avec d’autres corporations du secteur de santé promettent des actions de grande envergure.

Thierry Mfundu