l'info en continu

«Les Bakata-Katanga sont soutenus par une main obscure», dénoncent les jeunes du FCC à Lubumbashi

- Publicité-

Les jeunes du Front Commun pour le Congo montent au créneau. Ils dénoncent ce qu’ils qualifient de «main obscure» derrière l’activisme de maï-maï Bakata-Katanga.

« Les miliciens bénéficient du soutien de certains politiciens en mal de positionnement », c’est en tout cas ce que pense Patrick Nyembo. Le coordinateur du cadre permanent de concertation des ligues de jeunes des partis membres du FCC pour la province du Haut-Katanga, met en garde les fauteurs en eau trouble. « ces cerveaux moteurs de cette milice nous auront sur leur chemin» a-t-il prévenu.

- Publicité-

Pour Patrick Nyembo, il est inadmissible de mettre en mal le fonctionnement harmonieux des institutions de la province du Haut-Katanga avec les rébellions.

En brisant ainsi le silence après la récente incursion des insurgés maï-maï dans la périphérie de Lubumbashi, la jeunesse du FCC promet de s’investir pour mettre hors d’état de nuire tous les ennemis de la paix chèrement acquise.

Pour la énième fois, les miliciens Bakata-Katanga ont encore opéré à Lubumbashi le 11 octobre dernier. Le bilan des affrontements fait état d’au-moins six assaillants tués. Dans le rang des forces loyalistes plusieurs blessés ont été enregistrés.

Junior Ngandu | Politico.cd◼

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU