Alors que diverses sources annoncent que les débris de l’antonov 72, affrété par la logistique de la présidence de la République Démocratique du Congo se sont retrouvés dans le village de Kasese au Maniema.

Auguy Musafiri, gouverneur de la province du Maniema, qui vient de clôturer une réunion de sécurité avec les services spécialisés de cette province de l’est de la RDC indique à POLITICO.CD que l’appareil n’a pas encore été localisé dans son entité, malgré les efforts déployés depuis les matins par ses services.

L’avion n’a pas encore été localisé dans la province du Maniema. J’ai envoyé une équipe depuis ce matin, mais ils n’ont pas encore trouvé l’avion. Je ne peux pas m’exprimer tant que l’appareil ne sera pas encore localisé“, a dit au téléphone de POLITICO.CD Auguy Musafiri, gouverneur de la province du Maniema.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 10 octobre 2019, Jean Ndunga Tshiumba, Directeur de l’Aviation Civile de la République Démocratique du Congo, a annoncé la disparition d’un avion-cargo, opéré par les forces aériennes et assurant la logistique présidentielle.

L’appareil, un Antonov 72, effectuait le trajet Goma- Kinshasa avec 8 personnes à bord (4 membres d’équipage et 4 passagers civils et militaires).

Il a décollé jeudi de Goma à 13h52 GMT. Selon le communiqué, la perte de contact radio avec le Centre de Contrôle Régionale ( CCR ) de Kinshasa a été constatée à « 15h GMT , soit 59 minutes après son décollage ». L’avion disposait d’une autonomie de 6 heures de temps et devait atterrir à Kinshasa à 16h43 UTC.

« Des dispositions nécessaires sont en cours au niveau de l’opérateur pour engager les recherches le plus rapidement possible. » affirme le communiqué.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *