33 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 20, 2020
Publicité

PME: la RDC sur le point de perdre 100 millions de USD de la Banque Mondiale

- Publicité-

Le Gouvernement de la RDC risque de perdre 100 millions de dollars américains de l’aide de la Banque mondiale destinée à financer le Projet d’appui au développement des Micros, petites et moyennes entreprises congolaises (PADM-PME).

Pour ce, elle doit ratifié le texte autorisant ce prêt au plutard le 24 octobre 2019 qui est la date butoir fixée par ce partenaire financier pour cette ratification.

Faute de quoi l’accord de ce prêt sera annulé et le fonds reversé ailleurs.

Approuvé depuis juillet 2018 par le conseil d’administration de la Banque mondiale, ce financement a été adopté par le conseil des ministres le 27 septembre 2019.

C’est seulement le lundi 07 octobre que gouvernement l’a transmis au Parlement congolais pour les discussions sur sa probable ratification.

La Banque mondiale a déjà à plusieurs fois repoussé l’échéance d’annulation pour attendre la ratification du Parlement et si ce n’est pas fait au plus tard le 24 octobre 2019, la RDC sera exposé et il y a des fortes chances qu’elle perd ce prêt.

Initié par le gouvernement congolais pour diversifier son économie, après la crise économique et financière qu’a connue le pays à la suite de la baisse des prix de matières premières sur le marché international, le projet PADM-PME cible essentiellement les femmes et les jeunes entrepreneurs. Son financement est destiné à appuyer au moins 2500 PME de Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi et à créer neuf mille emplois directs, renseigne la fiche technique du projet.

Kinshasa a négocié et obtenu ce prêt de 100 millions USD par l’accord de financement IDA, le 27 septembre 2018 et de septembre à décembre 2018, la situation politique n’a pas permis la mise en œuvre dudit projet.

L’unité de coordination du PADM-PME a été installée fin janvier 2019, à l’issue des élections d’où Il fallait attendre l’investiture du nouveau gouvernement par le Parlement.

Après des mois, le conseil des ministres a adopté le texte de ratification et l’a transmis le 7 octobre 19 au Parlement et il incombe à ce dernier la lourde charge de ratifier ce traité pour le compte de la RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Création des zones économiques spéciales, Julien Paluku lance l’etape de descente sur terrain à Kalemie

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku Kahongya est arrivé à Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika ce mercredi 19 février 2020....

Le ministre de l’EPSP annonce l’opération d’identification des élèves à travers le pays

Dans un mois, il va se dérouler sur toute l'étendue de la République, l'opération d'identification de tous les élèves.

RDC: Les autorités de la DGRK vulgarisent sur les recettes fiscales de la ville de Kinshasa

Le Directeur Général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, Ritha Bola, accompagnée d’une délégation composée de quelques directeurs des services...

RDC: Les nouveaux Hauts magistrats prêtent serment devant Félix Tshisekedi

Après les cérémonies de remise et reprise, les nouveaux haut magistrats récemment nommés ont prêté serment ce mercredi 19 février 2020 devant...

Un groupe des élus de Kinshasa chez Steve Mbikayi pour faire le point sur l’accident survenu sur la route by pass

Un groupe des députés nationaux élus de Kinshasa composé notamment de Jean-Marie Lukulasi, Eliezer Ntambwe, Didier Kabampele, Ados Ndombasi ont...

notre sélection

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à “clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux”

Après plusieurs semaines d'attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d'Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et...

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

Intervenant sur Jeune Afrique, l'ancien numéro un de l'ANR a démenti balaie d'une mains les accusations qui veut qu'il soit en contact...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join