Cela fait exactement dix-huit jours sans la moindre activité de la riposte dans l’aire de santé de Lwemba (à plus de 60 km au sud-est de Mambasa centre) dans la zone de santé de Mandima. Dans cette localité sévit une résistance communautaire farouche des habitants contre les équipes de riposte renseignent les sources médicales.

D’après les sources proches de la sous-coordination de la riposte à Mangina (Nord-Kivu) dont dépend cette localité, des décès communautaires s’enregistrent et les corps sont manipulés sans les équipes chargées de l’enterrement digne et sécurisé (EDS).

Cette situation inquiète les autorités politico-administratives et sanitaires de Mambasa qui tentent depuis une semaine une négociation avec les habitants du village. Pour sa part, l’ancien gouverneur de l’Ituri et notable du territoire de Mambasa appelle les habitants de Lwemba au bon sens et d’accepter l’aide des équipes de riposte. Abdallah PENE MBAKA encourage les autorités politicoadministratives de poursuivre les échanges avec les habitants de Lwemba pour qu’ils acceptent de l’aide.

Pour rappel, en date du 17/09, la localité de Lwemba avait été théâtre des troubles suite au décès d’un infirmier au CTE dont le corps avait été ramené dans le village. Les habitants s’étaient révolté contre les équipes de riposte et ont incendié une vingtaine d’habitations.

Andy Kambale Matuku, Mambasa