Des changeurs de monnaies ont marché le mercredi 02 octobre à Matadi, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo pour protester contre les assassinats en série de leurs collègues

Mercredi, vers 03h du matin (Heure locale), un changeur répondant au nom de José Mayimbi, connu sous le nom de “José dollars”, a été froidement abattu devant sa femme et ses enfants par des personnes non identifiées dans les rues de Matadi, dans le Kongo Central.

Dans la mi-journée, des dizaines de ses collègues sont descendus dans la rue pour protester. Car plusieurs assassinats de ce type ont été enregistrés cette semaine et même depuis le début de l’année 2019.

Selon des sources concordantes, près de 15 cas de vol à mains armées et assassinats des changeurs de monnaies ont été enregistrés depuis le début de l’année . Cette situation inquiète les habitants, particulièrement les changeurs.

La police est intervenue pour stopper la marche des changeurs, qui avaient erigé des baricades et brûlé des pneus.

José Mayimbi était âgé de 49ans. Il laisse 3 enfants et une veuve. Selon un de ses collègues , le samedi 29 sept un autre venait d’être assassiné.

Rebecca Ntumba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *