Le haut commissariat pour les réfugiés, HCR en sigle, procède à la remise officielle d’un kit de survie ce jeudi 03 octobre aux retournés d’Angola dans la province du Kasaï Central.

La remise de ce kit a lieu au cours d’une cérémonie qui se tient au village Nkadi situé à 20Km, à l’Est de la ville de Kananga.

Ce kit de survie constitué de la provision et un peu d’argent, est évalué en fonction du nombre des membres de chaque menage.

Nous sommes au camp des retournés et nous les avons évalué. Ils sont plus de 7000 personnes notamment des femmes et des enfants. L’assistance sera donnée en fonction de membre du ménage. Le kit que nous leur apportons va les aider à survivre tant soit peu partout où ils auront. D’autant plus les autorités ont commencé à déplacé des gens de Kalamba mbuji à Nkandi,” affirme Frédéric Coussigh chef du sous bureau HCR au Kasaï Central.

Entre temps, le HCR sur demande du gouvernement continue à embarquer des retournés volontaires de Kalamba mbuji à Nkadi.

Deux convois de 800 personnes font la rotation toutes les deux semaines.

Dans son discours lundi à l’ouverture de la session de septembre, le président de l’Assemblée provinciale a fustigé le fait qu’un camp soit il des retournés soit installé au Kasaï central.

L’assemblée provinciale devra approcher le gouvernement provincial pour connaître les dispositions prises en faveur de ces compatriotes. A notre avis il sera hors de question de créer des camps d’hébergement au risque de favoriser les épidémies qu’on ne pourraient pas facilement contenir. Mieux vaut que chacun regagne son milieu de résidence” a indiqué Patrice aimé Sessanga.

Notons que la présidence de la république a débloqué une somme de 500.000 $ USD pour la prise en charge des rapatriés d’Angola au Kasaï Central et remise au Gouverneur du Kasaï central, Martin Kabuya.

Ces réfugiés qui ont fui les exactions des miliciens Kamwina Nsapu début 2017, sont arrivés depuis le 20 août 2019 au poste frontalier de Kalamba Mbuji, à 250 Km au sud de Kananga en territoire de Luiza.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *