La vente et le port des tenues similaires à celles des militaires par les tiers, sont strictement interdits sur toute l’étendue de la province du Haut-Katanga. C’est en substance la teneur du communiqué officiel datant du 22 septembre 2019 portant la signature du gouverneur Jacques Kyabula.

Dans ce document, l’autorité provinciale met en garde toute la population de son entité faisant usage abusif des uniformes semblables à celles de la police nationale congolaise et des FARDC.

« Tous les services de sécurité sont appelés à tout mettre en œuvre pour que ces pratiques cessent. Les récalcitrants à cette mesure seront soumis à la rigueur de la loi et ne s’en prendront qu’à eux-mêmes » précise le communiqué.

Dans la province du Haut-Katanga en général et à Lubumbashi en particulier, la vente des habits similaires à ceux des militaires est devenue monnaie-courante. De nombreux Lushois trouvent plaisir en s’affichant dans la même tenue que celle prisée par l’ancien président Joseph Kabila.

Junior Ngandu | Politico.cd