Dans une interview, Adolphe Muzito accuse le président Félix Tshisekedi d’influencer la justice dans le dossier des 15 millions, dans le but d’innocenter son camp.

Je ne sais pas s’il veut tromper le peuple où il se trompe“, a d’abord dénoncé l’ancien premier ministre, membre de la coalition d’opposition LAMUKA. Aldolphe Muzito dénonce la dernière sortie du président Félix Tshisekedi affirmant que l’affaire autour des 15 millions n’est pas liée à un détournement mais plutôt à une affaire de rétrocommission.

Mais en tout cas, c’est un détournement qui est sanctionné par le code pénal dans l’article 146 et il existe un code d’éthique pour l’agent public (…) du président à l’huissier, tout le monde doit se soumettre à ce code là, qui veut qu’un agent public ne puisse pas accepter les cadeaux, moins encore une rétrocommission“, affirme Muzito.

Je ne sais pas où est-ce qu’il est allé trouver cette idée… va-t-il gérer le pays par rapport à l’opinion ou par rapport aux textes. C’est tout simplement une façon de manipuler et d’influencer la justice. Lui qui est le premier magistrat, voilà déjà qu’il influence la justice dans le sens d’innocenter son camp“, accuse Muzito.

1 comment

  1. J’approuve totalement les propos du premier ministre honoraire Adolphe MUZITU au sujet de la sortie médiatique du président Félix Tshisekedi Tshilombo à la télévision belge. Notre pays a besoin des responsables intègres et courageux pour dénoncer les antivaleurs. Je m’investis en tant que patriote pour lutter contre cette gabegie financière à outrance. En tant qu’entrepreneur et apporteur d’affaires en République démocratique du Congo, j’ai une certaine expérience dans le domaine des affaires internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *