Un ultimatum d’une semaine a été donné aux propriétaires des taxis d’enlever les vitres teintées par le commissariat provincial de la Police, ville de Kinshasa.

Une mesure motivée par la recrudescence de nombreux cas d’enlèvements des passagers à bord des taxis communément appelés “ketch” à Kinshasa selon le commandant provincial de la police, le Général Sylvano Kasongo.

Du côté de de l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO), on se réjouit de cette mesure qui semble plutôt être bien accueillie si l’on en croit son président Jean Mutombo.

“Mais nous avons fait voir au Général Kasongo qu’il y a des véhicules teintés depuis leur fabrication.
Et pour ce faire, le numéro un de la Police à Kinshasa demande à ceux-là de toujours descendre leurs vitres pendant qu’ils conduisent. Et pour les autres, c’est obligatoire: ils doivent les enlever”, résume sur TOP CONGO FM, le président de l’ACCO, Jean Mutombo.

Il a également lancé un appel aux chauffeurs des taxis de faire de leur mieux pour se conformer au délai imparti pour l’application de la dite mesure.

“Le contrôle de la Police va intervenir juste après ce délai”, a-t-il rappelé aux chauffeurs des taxis.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *