25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

TICAD 2019: la RDC peut s’attendre à un appui technique et financier du Japon

- Publicité-

La République démocratique du Congo pourrait bien tirer son epingle du jeu lors du TICAD 2019. Elle pourrait bénéficier d’un appui financier du Japon sous forme des prêts concessionnels.

C’est ce qu’a expliqué la porte-parole adjointe du Président de la République, Tina Salama à nod confrères de la Radio Okapi. « La pourrait bénéficier des prêts concessionnels du Japon lors de ce TICAD 2019. Ce type d’appui et le non négligeable, c’est ce qui nous intéresse », a-t-elle affirmé.

Le président de la République Félix Tshisekedi qui séjourne au Japon pour assister à la 7ème édition de la Conférence internationale sur le développement de l’Afrique de Tokyo (TICAD) pourra discuter avec le gouvernement sur la possibilité de rendre la RDC éligible à ces prêts selon Tina Salama.

« La RDC n’était plus éligible puisqu’elle était insolvable. Le Japon avait financé par le passé le Pont Maréchal qui n’avait jamais été remboursé ou payé par le gouvernement congolais. Et du coup, on n’était plus sur la liste des prêts concessionnels », a-t-elle indiqué.

Tina Salama estime que les prêts concessionnels etant des financements dont la hauteur est illimitée, la RDC est censée avoir accès à ces prêts. « Vous pouvez contracter des prêts, mais le montant est illimité et le taux est très bas. Donc la RDC a intérêt à pouvoir avoir accès à nouveau à ces prêts concessionnels », déclare la porte parole adjointe de la présidence.

En dehors des prêts concessionnels, la RDC pourrait bénéficier desb autres types d’appui de la part du Japon au cours de ce TICAD 2019. « Il y a l’appui technique qui consiste tout simplement en une sorte de renforcement de capacités dans différents domaines.
Les japonais pourront aussi faire des dons, pour attirer les pays africains. C’est le deuxième appui, ce sont des dons non remboursables
 », a-t-elle révélé.

Toutefois, Tina Salama précise que ces dons doivent passer nécessairement par leurs industries ou entreprises.

Dans cette optique, le président de la République va rencontrer les responsables de ces entreprises là comme Toyota, Mitsubishi et d’autres.

Notons que plus de 4 500 participants sont attendus lors de ce TICAD 2019 et parmi les participants, il y a des chefs d’États et de gouvernements, ainsi que des représentants d’organisations internationales et régionales, du secteur privé, d’ONG et de la société civile.

Ces assises débutent ce 28 août et vont se clôturer le 30 du même mois. Elles se tiendront à Yokohama au Japon.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join