Félix Tshisekedi se rendra ce mardi 20 août à Matadi au Kongo Central pour assister au premier forum sur l’énergie électriquede la RDC.

Sous le haut patronage du président de la République, ce forum a pour thème: «Etats des lieux, gestion et impacts sur l’industrie et le développement rural ».
Il va plancher sur les questions de rentabilisation du potentiel électrique de la RDC.

La RDC dispose de deux grands barrages en activité dont Inga I (inauguré en 1971) et Inga II (inauguré en 1982).

Le projet Inga III dont les études de faisabilité ont été déjà effectuées en partenariat avec la Banque Africaine de Développement sera bientôt lancé.

Le pays dispose aussi des plusieurs dizaines des petits barrages éparpillés à travers le pays dont ceux de la Tshopo, du Ruzizi, etc.

Plusieurs délégations sont déjà sur place à Matadi pour préparer ces assises dont celle conduite par le conseiller principal du chef de l’Etat en charge des questions minières et d’énergie, Michel Eboma.
Avant de Kinshasa, il a présidé une réunion du comité préparatoire.

Une réunion qui a regroupé les représentants de la présidence de la République, du gouvernement central, de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), de la société civile et les partenaires au développement.

À son arrivée à Matadi, Michel Eboma a sensibilisé les différentes organisations de la Société civile et les forces vives de la nation pour les préparatifs de ce forum.

Notons aussi qu’une délégation de la société nationale d’électricité (SNEL) est aussi arrivée ce lundi dans la ville portuaire.

Regorgeant d’un fort potentiel hydroélectrique, la RDC est classée parmi les États africains disposant d’un faible taux de desserte en électricité qui selon les experts varie entre 10 et 15%.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *