22 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 19, 2020
Publicité

Une manifestation des travailleurs des indo-pakistanais dispersés ce matin par la Police à Kinshasa

- Publicité-

Des travailleurs des indo-pakistanais en grève qui voulaient s’en prendre aux magasins ouverts sur l’avenue du commerce dans la commune de la Gombe à Kinshasa, ont été dispersé par des éléments de la police nationale congolaise ce lundi 05 août.

“Un camion anti-émeute de la Police a surgi sur nous et les éléments de la police sont descendus et nous ont dispersé. Pendant que nous reclamons l’application du SMIG, certains d’entre nous ont accepté de briser le mot d’ordre et de travailler, ” témoigne un travailleur en grève.

Jean Makayanga, président adjoint de leur syndicat dit regretter les gestes de la police qui au lieu de les encadrer, a plutôt opté pour la dissuasion. «Nous regrettons que la Police, au lieu de nous encadrer, viens ici pour nous frapper », a-t-il déclaré.

Il regrette aussi que les desiratas n’ont pas été prises en compte et annonce la poursuite des actions jusqu’à ce que satisfaction soit obtenue. “Nous n’allons reprendre le travail que le SMIG sera payé, la sous-traitance supprimées, les horaires respectés, les contrats de travail soient signés,” a-t-il indiqué.

Et de poursuivre: “Nous avons déjà déposé nos mémos auprès des autorités. Ces expatriés qui continuent à ne pas nous respecter doivent fermer. Nous avons été chez le Chef de l’Etat, nous avons été chez le ministre de travail. Nous avons signé un protocole d’accord qui n’est pas respecté. S’il n’ y a pas de solution, nous allons paralyser le secteur de commerce.

Il sied de noter depuis le mois de janvier, les travailleurs des indo-pakistanais réclament l’amélioration de leurs conditions de travail et particulièrement l’application du SMIG, suppression de la sous-traitance, le respect des horaires de travail et un meilleur équilibre étrangers-congolais pendant les recrutements.

Reçu par le Chef de l’État, ce dernier leur a promis de mettre toute en oeuvre pour que l’application du SMIG soit obligatoire.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Un groupe des élus de Kinshasa chez Steve Mbikayi pour faire le point sur l’accident survenu sur la route by pass

Un groupe des députés nationaux élus de Kinshasa composé notamment de Jean-Marie Lukulasi, Eliezer Ntambwe, Didier Kabampele, Ados Ndombasi ont...

Les médias de la RDC font leur retour sur satellite

Depuis le milieu de la journée de mardi 18 février, les chaînes de télévision et stations radios de la République démocratique du...

Les acteurs en énergie renouvelable ont échangé leur expérience sur l’inclusion financière dans un séminaire de GIZ à Goma

Les acteurs dans le secteur de l’énergie renouvelable en RDC sont en séminaire en ville de Goma sur le modèle "pay-as-you-go" , un modèle qui consiste à consommer ce qu’on peut.

Julien Paluku primé par des journalistes du magazine Infrastructures et développement

Le ministre de l'industrie Julien Paluku Kahongya a vu ses efforts au ministère de l'industrie être récompensés ce lundi 17 février par...

Accident de circulation à Kinshasa : Félix Tshisekedi diligente une enquête pour clarifier les causes de l’accident

Après l'accident intervenu dimanche 16 février au rond point Ngaba, Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du...

notre sélection

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à “clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux”

Après plusieurs semaines d'attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d'Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et...

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

Intervenant sur Jeune Afrique, l'ancien numéro un de l'ANR a démenti balaie d'une mains les accusations qui veut qu'il soit en contact...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join