l'info en continu

Malgré les promesses du président Félix Tshisekedi, Salomon Kalonda n’a toujours pas son passeport

- Publicité-

Le président Félix Tshisekedi était clair. « Salomon Kalonda est Congolais. Il a droit de rentrer dans pays pays ». Durant son intervention le 3 juillet devant la presse à Kinshasa, le Chef de l’Etat avait alors mis un terme à la polémique provoquée quelques jours auparavant par le Secrétaire général de son parti, Augustin Kabuya. « Contrairement à son leader, je n’ai pas suivi son cas. C’est un jeune frère que je connais. Il m’a été proche à un moment donné« , avait même renchéri le président congolais.

Trois semaines après cette sortie, alors que Moïse Katumbi s’offre une marrée humaine à Kolwezi, son Principal conseiller n’est toujours pas de la partie. Salomon Kalonda n’a toujours pas un passeport congolais. Du côté du concerné, on reste étonné de la « lenteur ». « Toutes les démarches et requêtes effectuées auprès du cabinet du président de la République sont restées vaines « , dénonce de son côté Olivier Kamitatu, porte-parole et bras droit de Moïse Katumbi.

- Publicité-

La Présidence congolaise est aphone sur ce dossier. Rien n’indique réellement où en est le problème. Salomon Kalonda, qui s’est rendu en Egypte récemment pour soutenir l’équipe nationale de football à l’aide d’un Titre de voyage, reste coincé en Belgique.

La situation inquiète Olivier Kamitatu, qui dénonce dans une intervention sur TOP CONGO FM, cette attitude des autorités congolaises. « Nous ne souhaitons pas ce que ça devienne un cas emblématique. Nous avons eu plusieurs années à nous battre pour qu’il n’y ait plus des cas emblématiques dans les prisons ou en exil », dit-il.

Salomon Kalonda s’est exilé en compagnie de son leader en 2016, alors que les forces de l’opposition, alliées notamment à Félix Tshisekedi, combattaient le régime de Joseph Kabila. Depuis son arrivée au pouvoir au début de cette année, Félix Tshisekedi a notamment œuvré pour le retour, ainsi que l’octroie d’un passeport à Moïse Katumbi. M. Kalonda, qui avait effectué les démarches au même moment avec son leader, est resté sans nouvelle de son passeport.


- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU