Dans un point de presse ténu à Goma par le ministre de la Santé le docteur Olly Ilunga, celui ci a proposé aux responsables de toutes les confessions religieuses de faire une déclaration commune dans la quelle ils pourront demander la suppression d’imposition des mains aux malades, durant cette période d’épidémie.

Au cours de cette épidémie il y a beaucoup des pasteurs qui sont décédés. Je crois que ce serait mieux que toutes les autorités religieuses de toutes les confessions se rencontrent et fassent une déclaration en disant très bien que l’imposition des mains ne guérit pas la maladie à virus Ebola, il faut arrêter de faire croire aux gens que l’imposition des mains peut faire guérir“, a déclaré le docteur Olly Ilunga.

Le ministre de la santé propose que l’imposition des mains sur les malades puisse être supprimée en cette période où la maladie est toujours présente dans l’Est du pays.

Zanem Nety Zaidi