Reportées pour cause d’ l’insécurité liés aux conflits dans les deux localités Bokoma et Botulu, les épreuves d’examens d’État auront finalement lieu du 17 au 22 juillet pour la période de hors-session, et du 12 au 15 août prochain, pour la session ordinaire à Enyele dans la province du Sud-Ubangi rapporte Me Merci Mopila, ministre de l’Education du Sud-Ubangi.

Selon lui, ce nouveau calendrier a été établi en concertation avec le gouvernement central.
91 finalistes du secondaire prendront part à ces épreuves selon le ministère de l’éducation provincial.

« Le gouvernement central a décidé que du 17 au 22 juillet 2019, il y ait examens hors-session à Enyele, et du 12 au 15 août 2019, l’examen d’État pour 91 élèves de Botulu et de Bokoma. Voilà pourquoi je demande à tous les élèves que le 17 juillet 2019, à 7 heures, tous se présentent au centre qui est à Enyele. A part Enyele, il n’y a pas un autre centre », a affirmé Me Merci Mopila.

Pour ce, l’administrateur du territoire de Kuyu, et le chef de secteur de Dongo ont été instruit de prendre toutes les dispositions sécuritaires pour garantir la réussite de ces épreuves.

« Nous irons là-bas pour passer l’examen, pour l’intérêt supérieur des enfants. Qu’ils laissent les enfants tranquilles. Voilà pourquoi je demande aux parents de Botulu et de Bokoma de mettre tous leurs conflits de côté », a préconisé Me Merci Mopila.

 
Notons que pour faciliter la passation des épreuves de l’Examen d’Etat à Enyele dans la quiétude, le gouvernement provincial du Sud-Ubangi a lancé un appel aux habitants de Botulu et de Bokoma afin de preserver la paix et la sécurité dans ce coin de la province.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *