l'info en continu

Pierre Lumbi appelle au remplacement des juges de la Cour constitutionnelle

- Publicité-

A la suite de l’invalidation de 5 des leurs deputes par la cour constitutionnelle, Pierre Lumbi et son regroupement politique annonce des actions pour le remplacement des juges de cette cour.

« Nous annonçons le lancement d’une campagne nationale en vue d’obtenir le remplacement des magistrats de la Cour Constitutionnelle, » a-t-il indiqué au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 05 juillet 2019.

- Publicité-

Sans donner des précisions sur la date et les actions à mener, le parti politique Mouvement Social pour le Renouveau et le Regroupement politique Alliance pour l’alternance Démocratique dont l’autorité morale est Pierre Lumbi trouvent  » inadmissible l’imposition d’une invalidation inexplicable et inexpliquée de ces cinq élus nationaux pourtant valablement élus dans leurs circonscriptions électorales. »

Ces magistrats de la cour constitutionnelle « se sont disqualifiés » et « ne méritent plus la confiance du peuple congolais du fait de la trahison de leur serment légal », a ajouté Lumbi, les appelant à tirer toutes les conséquences de droit, notamment le retrait ou la démission.Pour ce, il demande au président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi en sa qualité de représentant du peuple congolais et garant du bon fonctionnement de la constitution de créer les conditions nécessaires au remplacement des juges de la Cour Constitutionnelle et d’initier des réformes fondamentales de la justice.

«  Nous demandons au président de la république de créer les conditions nécessaires au remplacement des juges de la Cour Constitutionnelle, » a lu Pierre Lumbi dans la déclaration assortie de ce point de presse.

En outre, le MSR et l’ADD appelent les leaders de l’opposition à plus de responsabilité et d’unité pour le combat de la restauration d’un Etat de droit en RDC.
Signalons que 2 sur 7 députés nationaux et un sénateur ont été réhabilités. 5 députés de ce regroupement politique n’ont pas été réhabilités.

À la population congolaise, Pierre Lumbi demande de demeurer très vigilants, pour protéger le pacte et acquis de la République.

Notons que le président de la République avait convoqué le président de la courconstitutionnelle pour échanger sur l’invalidation des plusieurs députés.

Une chambre spéciale avait été ainsi crée et la cour a réhabilité plusieurs députés invalidés précédemment.
Dans la nuit du jeudi 04 au vendredi 05 juillet, elle a publié la liste définitive de 500 députés nationaux et les décisions de la Cour constitutionnelle en RDC ne donnent normalement pas lieu à des recours. 

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU