l'info en continu

Marche du 30 juin : un proche de Fayulu accuse Ensemble d’avoir abandonné les victimes

- Publicité-

Les escalades verbales entre les camps Katumbi et Fayulu. Si Ensemble pour le changement a dénoncé le communiqué de Lamuka sur la marche organisée le 30 juin, Lexxus Légal, c’est artiste musicien Hip-hop reconverti depuis peu en acteur politique trouve un manque de respect d’Ensemble, à ceux qui étaient sur terrain le 30 juin.

« Signer l’appel à la marche et décrié le communiqué final rédigé par ceux qui ont été sur terrain… ok, bravo », s’indigne-t-il.

- Publicité-

Mais il n’y a pas que ça. Il y aussi la gestion de l’après-marche qui a été anodine aux yeux des cadres de la plateforme politique de Moïse Katumbi. « Mais cela vous exonère-t-il d’assumer votre quote-part dans la prise en charge des blessés et mort? », poursuit-il.

A chacun son temps semble faire comprendre Lexxus Légal. C’est l’heure d’Ensemble pour le changement. Du côté Fayulu,  » on choisira notre moment. Pour l’instant, on est occupé à gérer les victimes dans l’ensemble du pays… C’est aussi la responsabilité de Lamuka « , écrit-il sur sa page facebook.

Photos à l’appui, Lexxus Légal prouve combien Martin Fayulu s’occupe de ceux à qui est arrivé malheur le 30 juin, à l’appel de tout les leaders Lamuka.  » Ici au chevet de monsieur Ituku Joël, un cas emblématique de cette violente répression de la Katshilie (Ndlr : Kabila Tshisekedi). Les autres photos viennent de Goma. Avançons « , clôt-il son propos.

Joël Ituku est le militant Lamuka que la police dit avoir arrêté pour avoir tabassé l’un des leurs. L’Association congolaise pour l’accès à la justice, ACAJ dit avoir obtenu sa libération cet après-midi.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU