Après la 56ème assemblée plenière des Evêques membres de la Cenco, ces derniers recommandent au Parlement de ne pas chercher à modifier et à tailler sur mesure des individus ou des partis politiques, les dispositions de la Constitution.

Les Evêques membres de la Cenco ont demandé au Parlement de veiller à ce que la majorité parlementaire ne puisse pas abuser de sa supériorité numérique pour faire voter des lois peu favorables au progrès de la démocratie dans notre pays.

Se mettre réellement au service du peuple qui a opté pour le changement, de gérer utilement le temps pour voter des lois qui promeuvent la démocratie plutôt que les intérêts partisans. Dans cette perspective, la dépolisation de la Ceni s’avère plus que nécessaire“, ont t-ils exhorté.

Ce sont les recommandations que les Evêques ont remis au président de la Rdc à la clôture de l’assemblée plénière de la Cenco, dévoilées ce lundi 24 juin par l’abbé Donatien Nshole, Secrétaire de la Conférence épiscopale Nationale du Congo.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *