Le lundi 17 juin, cinq jeunes mineurs parmi les sept cités dans une affaire de viol sur une mineure de 13 ans ont été acquittés par le tribunal pour enfant à Kinshasa. Un d’eux a été sommé de payer 10 000 $ pendant l’autre âgé de 17 ans a été condamné pour 5 ans de prison dont il ne purgera que moins d’un an puisqu’une fois majeur(18 ans) il sera libre.

La mère de la jeune fille victime de ce viol après qu’elle a été droguée par ses collègues d’école (Révérend Kim) exprime son désarroi et veut regarder ” les juges de cette affaire droit dans les yeux ” comme pour prouver ce qu’elle qualifie de parodie de justice.

Dans la vidéo, la mère de la victime se met en pleure et semble demander justice. Elle révèle que c’était contre son gré, que cette fille a été droguée. Faisant couler ses larmes, la mère exige que les juges prononcent ce verdict en la regardant droit dans les yeux.

Quand un enfant dit non! je ne veux pas pour quoi la droguer ?” réagit-elle dans une pleine émotion.

Quand une fille dit non,c’est son corps” pour expliquer que c’est contre son gré.

Moi je veux que les juges me disent en face, parce que les yeux ne trompent jamais. Qu’ils me le disent en me regardant” revendique t-elle.

Cette affaire semble susciter l’attention des plusieurs autorités et ONG du pays. Du président de la république jusqu’aux acteurs des droits de humains et protection de l’enfance en passant par la présidente de l’Assemblée nationale, tout le monde s’empare du dossier, la juste se voit au rendez-vous et face au défit.

Merveilles Kiro/Politoco.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *