L’association africaine de droits de l’homme ( Asadho) a organisé une marche ce mercredi 12 juin dans les rues de la capitale congolaise Le but de la manifestation vise à exiger la libération de l’ancien chef des armées de la RDC Eddy Kapend et sa suite emprisonnée à Makala.

Pour le président de cette association, Jean Claude katende. Eddy Kapend et ses amis sont oubliés par le chef de l’Etat, Felix Tshisekedi alors qu’ils devraient bénéficier aussi de ses mesures de decrispation politique. Il considère que les compagnons du troisième président de la RDC et ses amis ont été condamnés, alors que les enquêtes n’étaient pas encore achevées.

Présumé comme le principal assassin dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien président M’zee Laurent désiré Kabila, et condamné à peine capitale en 2001. Eddy Kapend, crie toujours pour son innocence.

Moise ESAPA/Politico. Cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *