.Dans un point de presse tenu ce mercredi 12 juin , les forces armées ont annoncé que le chef rebelle qui commande les massacres des civils dans le territoire de Djugu est bel et bien connu.

” les FARDC condamnent les actes terroristes et ignobles et informent à toute l’opinion tant locale que nationale que ces exactions portent l’œuvre d’un certain monsieur Gudjolo avec son groupe armé qui sème la terreur dans le territoire de Djugu et Mahagi.” a dit le major Jerry Gbelo à la presse de Bunia.

En séjour dans la province de l’ituri , le Général Gabriel Amisi chef d’État major adjoint en charge des opérations et renseignements des forces armées a multiplié des contacts avec les chefs locaux ainsi que les autorités de la province et les députés pour la sensibilisation aux actions conjuguées entre les civiles et militaires en fin d’éradiquer ces hors-la-loi.

“Ainsi les FARDC appelle la population de se désolidariser de l’ennemi et de rester calme car des opérations définitives sont mises en place pour traquer ces miliciens.” a ajouté le major Jerry Gbelo , chargé de communication attachée au Général Gabriel Amisi.

Mardi , ces miliciens ont attaqué un hélicoptère de la monusco qui faisait la patrouille des combats dans le territoire de Djugu.

Serge Sindani | POLITICO.CD